MotoGp Lorenzo devant stoner 2011
Lorenzo sous la pression de Stoner | AFP PHOTO / MIGUEL RIOPA

Lorenzo et Stoner à la lutte

Publié le , modifié le

Les deux leaders ex-aequo du championnat du monde MotoGP, l'Espagnol Jorge Lorenzo (Yamaha) et l'Australien Casey Stoner (Honda) auront l'occasion de se départager provisoirement dimanche à l'occasion du GP d'Allemagne sur le circuit sélectif de Sachsenring, où il est difficile de faire la différence. Il faut s'attendre à du spectacle et à une course très disputée..

Revenu au classement général à hauteur de l'Espagnol, fauché, la semaine dernière, lors du premier virage du Grand Prix des Pays-Bas par la Honda en perdition d'Alvaro Bautista, Stoner part avec un petit avantage pour avoir gagné en 2008 sur ce circuit, le plus court après Laguna Seca et également l'un des plus lents.

Lorenzo, en dépit de son palmarès éloquent - trois titres de champion du monde dont un en MotoGP en 2010 et deux en 250 cc en 2006 et 2007 - n'a quant à lui jamais remporté le moindre succès au Sachsenring, dans aucune catégorie, mais compte inverser la tendance. 

Ce duel  pourrait cependant être arbitré par Dani Pedrosa, 3e au classement général à 19 points des deux leaders, au guidon de la deuxième Honda officielle et en quête d'un premier succès cette saison. Contrairement à son compatriote Lorenzo, le Catalan peut considérer ce tracé comme son fétiche. Triple vainqueur en MotoGP (2007, 2010 et 2011), Pedrosa avait déjà connu le succès par deux fois en 250 cc.

Tournant dans le sens opposé des aiguilles d'une montre, le Sachsenring offre 10 virages à gauche et seulement trois à droite, dont le plus rapide des 3,671 kilomètres à parcourir. Possédant deux ou trois endroits permettant de dépasser, ce circuit pourrait permettre à Alvaro Bautista, condamné à partir du fond de la grille après sa bévue à Assen, de faire une remontée spectaculaire pour se joindre à la bataille qui se déroulera devant. L'Espagnol devra pour ce faire, venir à bout des CRT, notamment les Aprilia de Aleix Espargaro et de Randy de Puniet puis des Ducati en nette progression de Valentino Rossi et Nick Hayden, deux pilotes au passé prestigieux sur ce tracé.

Marquez pour conforter sa position 

En Moto2, Marc Marquez, vainqueur au cours des deux années précédentes, dans la catégorie intermédiaire l'an dernier et en 125 cc en 2010, tentera de conforter sa première place au classement mondial. Il possède dorénavant 23 points sur son nouveau poursuivant le plus proche, l'Italien Andrea Iannone, après les chutes, aux Pays-Bas, de Pol Espargaro et de Thomas Luthi, toujours au coude à coude mais relégués aux 3e et 4e places.

En Moto 3, catégorie qui fera son apparition ici cette année, Maverick Vinales, 3e l'an passé en 125 cc, tentera d'inscrire son cinquième succès en huit courses et de prendre un peu plus d'avance sur Sandro Cortese qui le suit pour l'instant à sept points.  

Quelles que soient les catégories, il y a aura sans doute du suspense sur ce circuit où les pilotes vont devoir gérer les portions lentes et les portions rapides, sans perdre de vue la performance. Alors que l'on arrive à la mi-saison, tous les favoris doivent tenir leur rang et n'ont plus le droit de perdre des points.  

Christian Grégoire