Pedrosa Honda Mugello 06062010
L'Espagnol Dani Pedrosa (Honda) | AFP - GIUSEPPE CACACE

Lorenzo en roue libre

Publié le , modifié le

Avant même le début des essais, Jorge Lorenzo (Yamaha) a pris une option pour le titre mondial puisque son principal concurrent Dani Pedrosa souffre d'une triple fracture de la clavicule gauche après une chute lors des premiers essais libres. A priori indisponible, l'Espagnol laisse un boulevard béant pour Lorenzo, plus que jamais en course pour un premier titre mondial en cas de podium, et Valentino Rossi (Yamaha), le plus rapide lors des essais libres.

L'Espagnol Dani Pedrosa (Honda), en  course pour le titre de champion du monde, s'est fracturé la clavicule gauche  vendredi lors d'une chute au cours de la première séance d'essais. Pedrosa n'a bouclé que deux tours sur le circuit de Motegi (150 km au nord  de Tokyo) avant de chuter dans un virage en épingle. Il s'est relevé en boitant,  mais si les radios ont montré que sa cheville gauche n'avait qu'une contusion,  elles ont été plus sévères pour une épaule: triple fracture de la clavicule  gauche. Le pilote de 25 ans devra se faire opérer avant de pouvoir reprendre la  compétition, a annoncé Michele Macchiagodena, responsable médical du circuit. Pedrosa ne pourra pas prendre le départ dimanche, de la 14e manche du  Championnat du monde motocycliste de vitesse en MotoGP, et selon le Dr  Macchiagodena, il devrait manquer aussi le Grand Prix de Malaisie le 10 octobre,  mais pourrait revenir pour le Grand Prix d'Australie le 17 octobre. Deuxième au classement général à 56 points de Lorenzo, le pilote Honda a désormais peu de chances de concurrencer son compatriote à cinq courses de la  fin de la saison. Un déception pour le coureur qui appréciait le Grand Prix nippon "J'adore ce circuit et j'aimerais y remporter une victoire pour la première  fois moi qui ai terminé sur le podium les deux dernières années", soulignait-il avant de se blesser.

Le pilote de la marque locale ne pourra pas effacer le camouflet d'avril 2009 lorsque deux Yamaha, celles de Lorenzo et de Rossi, avaient terminé dans cet ordre aux deux premières places. Lorenzo, dont l'objectif sera de monter sur le podium et Rossi, qui devra  se battre une nouvelle fois avec une épaule fragilisée sur un circuit qui tourne dans le "mauvais" sens pour lui, celui des aiguilles d'une montre, ont un boulevard pour renouveler leur doublé. Reste Ducati, avec un Stoner retrouvé et une belle victoire au dernier Grand  Prix, il y a dix jours en Espagne. "Motegi n'est pas mon circuit favori", a  souligné l'Australien tandis que son team manager, Vittoriano Guareschi, ne  s'attend pas à des miracles "le circuit japonais étant tellement différent du  Motorland Aragon".

 Lors de cette première séance d'essais libres, le multiple champion du monde  Valentino Rossi, lui-même victime d'une grave chute lors du Grand Prix d'Italie  en juin (fracture ouverte tibia-péroné de la jambe droite), a été le plus rapide  en 1:48.174, devant son compatriote Andrea Dovizioso (Honda) et Lorenzo.  Rossi s'est hissé au sommet de la feuille de temps dans les toutes dernières  secondes de la séance. "Je sais qu'on n'est que vendredi, mais cela faisait  longtemps que je n'avais pas été devant comme ça, alors je dois savourer cette  douce sensation !", s'est réjoui l'Italien. Lorenzo a pour sa part choisi de rester sobre après l'abandon de son rival:  "Je ne veux pas penser pour l'instant à ce que le problème de Dani va changer  pour moi. Mais je suis désolé pour lui, c'est vraiment pas de chance d'être  blessé à ce moment de la saison".

Concernant la nouvelle "Moto 2", catégorie qui fera donc son apparition au Japon, l'Espagnol Toni  Elias  en  tête du Championnat du monde, deux fois vainqueur en 250 cc (2002 et 2003),  possède 76 points d'avance sur son premier poursuivant. Cela pourrait lui donner  l'envie d'assurer mais une victoire de Moriwaki, au pays du Soleil Levant,  aurait également tendance à le stimuler.

En 125 cc, onze points seulement séparent les trois premiers pilotes  au classement mondial après 12 courses. Pol Esparagaro, vainqueur au Grand Prix  d'Aragon et deuxième du classement provisoire, avait offert à l'Espagne sa 22e  victoire consécutive dans la catégorie. Lors des essais libre, l'Espagnol Nicolas  Terol (Aprilia) a terminé en tête devançant son compatriote Marc Marquez et  l'Allemand Sandro Cortese, tous les deux sur Derbi.

Championnat du monde MotoGP (après 13 courses):
1. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) 284 points
2. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 228
3. Casey Stoner (AUS/Ducati) 155
4. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 140
5. Andrea Dovizioso (ITA/Honda) 139
6. Ben Spies (USA/Yamaha) 131
7. Nicky Hayden (USA/Ducati) 125
8. Randy de Puniet (FRA/Honda) 81
9. Marco Melandri (ITA/Honda) 74
10. Marco Simoncelli (ITA/Honda) 74
11. Colin Edwards (USA/Yamaha) 70
12. Hector Barbera (ESP/Ducati) 66
13. Aleix Espargaro (ESP/Ducati) 50
14. Alvaro Bautista (ESP/Suzuki) 49
15. Loris Capirossi (ITA/Suzuki) 41
16. Mika Kallio (FIN/Ducati) 33
17. Hiroshi Aoyama (JPN/Honda) 29
18. Alex de Angelis (ITA/Honda) 11
19. Roger Lee Hayden (USA/Honda) 5
20. Kousuke Akiyoshi (JPN/Honda) 4
21. Wataru Yoshikawa (JPN/Yamaha) 1


Championnat du monde Moto 2 (après 12 courses):
1. Toni Elias (ESP/Moriwaki) 224 points
2. Julian Simon (ESP/Suter) 148
3. Andrea Iannone (ITA/Speed Up) 144
4. Thomas Luthi (SUI/Moriwaki) 130
5. Simone Corsi (ITA/Motobi) 108
...
7. Jules Cluzel (FRA/Suter) 94
20. Mike Di Meglio (FRA/Suter) 24


Championnat du monde 125 cc (après 12 courses):
1. Nicolas Terol (ESP/Aprilia) 208 points
2. Pol Espargaro (ESP/Derbi) 202
3. Marc Marquez (ESP/Derbi) 197
4. Bradley Smith (GBR/Aprilia) 144
5. Sandro Cortese (GER/Derbi) 118
...
11. Johann Zarco (FRA/Aprilia) 66
16. Alexis Masbou (FRA/Aprilia) 20

Mathieu Baratas