Lorenzo Yamaha essais GP Silverstone 062010
Jorge Lorenzo (Yamaha) sur le tracé de Silverstone | DR

Lorenzo en patron à Assen

Publié le , modifié le

En l'absence de Valentino Rossi, Jorge Lorenzo (Yamaha) a été impérial en MotoGP, ne cédant jamais les commandes pour s'imposer devant Dani Pedrosa (Honda) et Casey Stoner (Ducati). Randy de Puniet (Honda) finit en 6e position. Les pilotes 125cc ont été les premiers à se livrer une belle bataille, encore une fois remportée par les Espagnols, Marc Marquez (Derbi) devançant son compatriote Nicolas Terol (Aprilia) et Pol Espargaro (Derbi).

Pole-position, meilleur départ, pas de duel à livrer (sauf à distance), Jorge Lorenzo a vécu un week-end idéal à Assen. En l'absence de Valentino Rossi, l'Espagnol a fait un véritable cavalier seul pour s'imposer confortablement, ayant juste eu à garder à distance un Dani Pedrosa (Honda) menaçant en début de course. Mais son compatriote a fini par rester dans le rang, ce qui permet au pilote Yamaha de conforter sa place de leader au championnat. Pedrosa finit 2e devant l'Australien Casey Stoner (Ducati), tandis que Randy De Puniet, malgré une belle bagarre dans les deux derniers tours, n'a pas pu conserver la 5e place qu'il avait conquise un temps à  Andrea Dovizioso (Honda). Le Français pourra toujours regretter son très mauvais départ, lui qui était parvenu à se hisser en deuxième position lors des qualifications.

En 125cc, la suprématie espagnole a perduré. Auteur de lapole-position, Marc Marquez (Derbi) a conservé la tête de la coursepour remporter un troisième succès consécutif, lui qui n'avait jamaisgagné d'épreuve jusque-là. A 17 ans, il a devancé son compatrioteNicolas Terol (Aprilia) et Pol Espargaro (Derbi), le BritanniqueBradley Smith (Aprilia) échouant au pied d'un podium 100% ibère. Il devient ainsi le plus jeune pilote, après Marco Melandri, à faire la passe de trois dans cette catégorie. A Assen, il a fait un sans-faute, et a mené la course de bout en bout.Parti en position de pointe, il n'a laissé à personne le soin de menerdès les premiers hectomètres devant l'Anglais Bradley Smith (Aprilia)et les Espagnols Nicolas Terol et Efren Vasquez (Derbi). Ces quatrelà passaient le premier tour en tête tandis qu'un autre groupe formé del'Anglais Danny Webb, de l'Allemand Sandro Cortese, et des EspagnolsAlberto Moncayo et Pol Espargaro, auteur d'un mauvais départ, étaientdéjà pointés à deux secondes. Dès le deuxième tour, une cassure seproduisait au sein du groupe de tête dont seuls émergèrent dans cetordre et pour toute la durée de la course, Marc Marquez et NicolasTerol. L'écart entre ces deux pilotes a oscillé pendant 14 tours surles 22 que comptaient la course entre 165/1000e et 544/1000e de seconde. Alors que Marquez faisait quelque fois de l'acrobatie en passant desvirages sur la roue arrière Terol battait par deux fois le record dutour car sa tâche était double: remporter la course et rester devantEspargaro, qui le devançait d'un seul point au championnat du monde. Alors qu'au 16e tour, Marquez commençait à doubler rapidement lespremiers attardés, Terol touchait et faisait chuter le jeune pilotelocal Jerry Van de Bunt qui avait bénéficié d'une invitation. Le piloteAprilia perdait alors dans cette manoeuvre tout espoir de rejoindreMarquez qui finissait avec plus de deux secondes d'avance sur lui.Seule compensation pour Terol, il reprend la tête du championnat dumonde de la catégorie. Avantle Grand Prix d'Espagne, la lutte s'intensifie entre les trois pilotesqui mènent la danse au championnat du monde. Le Français AlexisMasbou (Aprilia) a chuté lors du dernier tour.

En Moto2, c'est l'Italien Andrea Iannone (Speed Up) qui a remporté la mise, devant le duo des Moriwaki de l'Espagnol Toni Elias et du Suisse Thomas Luthi. L'Italien gagne ainsi son deuxième Grand Prix de la saison après la victoire obtenue sur ses terres, au Mugello. Même si le Thaïlandais Ratthapark Wilairot (Bimota), auteur d'une course éblouissante, lui a grillé la politesse au départ, Iannone, en position de pointe après avoir été le plus rapide de toutes les séances d'essai, a pris la tête dès le premier tour pour ne plus la lâcher. Au deuxième passage, il avait une seconde d'avance, avant de doubler son avance au tour suivant. Au 5e tour, son avantage se chiffrait à 3,2 secondes sur un duo qui allait être en bagarre jusqu'à deux tours de la fin: Elias et Wilairot. Suivaient ensuite Luthi, isolé en quatrième place puis le Français Jules Cluzel qui avait fort à faire pour rester devant l'Espagnol Julian Simon et le Japonais Shoya Tomizawa, tous trois sur Suter. Au tiers de la course, les positions étaient inchangées, à l'exception notamment de celle de Jules Cluzel, qui avait reculé à la 7e place tandis que son compatriote Mike Di Meglio, lui aussi sur Suter, seulement 17e aux essais, se plaçait dans ses pots d'échappement. A 10 tours de la fin, Elias repassait devant Wilairot dans la chicane qui précède la ligne droite des stands avant de se faire reprendre un peu plus loin par le pilote thaïlandais jamais à pareille fête depuis son arrivée en MotoGP. Le pilote espagnol récupérait finalement son bien au même endroit avant d'assurer sa deuxième place et de conforter sa position de leader au Championnat du monde. Wilairot en revanche devait céder dans le dernier tour aux assauts de Luthi, ancien champion du monde 125 cc, et rester au pied du podium.

Réactions
Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) Vainqueur en MotoGP: "Nous avions repéré que les deux Honda étaient plus rapides au warm-up qu'en qualifications. La course a été plus difficile qu'à Silverstone car Dani Pedrosa était extrêmement rapide en pneus tendres. J'ai vraiment dû faire un effort de concentration pour rester devant lui. J'avais confiance dans mes pneus durs et je savais qu'ils allaient m'être utiles un peu plus tard. Ce qui fut le cas. Jusqu'au bout cela n'a cependant pas été facile et j'ai même failli tomber dans les deux derniers tours à la chicane précédant les stands. Je suis vraiment heureux d'être victorieux dans une troisième catégorie à Assen, temple de la moto. La clef du succès cette année sera cependant d'être constant."

Dani Pedrosa (ESP/Honda) 2e: "Tout d'abord je veux vous faire part de ma surprise après ce résultat car lors des essais nous avions connu beaucoup de problèmes et trouvé peu de solutions. Pour le warm up nous avons essayé quelque chose qui s'est avéré efficace. J'ai donc pu me battre en début de course avec mes pneus tendres mais petit à petit j'ai commencé à prendre du retard dans le premier tronçon du circuit et comme on était toujours moins rapide dans les deux suivants, j'ai perdu le contact avec Jorge. Mais je suis ravi d'avoir repris la deuxième place au classement mondial provisoire.

Casey Stoner (AUS/Ducati), 3e: "C'est la première fois de la saison que nous accrochons un résultat convenable. L'écurie a fait un superbe travail notamment au cours des deux derniers week-end. Nous avons trouvé des réglages qui nous permettent d'envisager le podium à défaut de la victoire pour l'instant. Comme à Silverstone j'ai eu des crampes dans les bras à mi-course. J'imagine qu'il va rester peu de temps pour régler ce problème avant le Grand Prix de Catalogne et il faudra faire avec."

Ben Spies (USA/Yamaha) 4e: "J'ai été ravi de faire un bon départ. J'avais chaussé un pneu tendre à l'arrière car cela alourdit l'avant, ce qui est mieux pour tourner et la température de la piste était la plus élevée de tout le week-end. Mais cela n'a pas marché aussi bien que je l'espérais pendant les dix premiers tours. Je savais que j'allais bouchonner Dani et Casey qui revenaient sur moi. Les espoirs de podium s'envolaient mais alors que mes pneus commençaient à beaucoup glisser, j'ai réussi à contenir le retour de Randy de Puniet et d'Andrea Dovizioso et à me ménager une petite marge. Je suis finalement content de mon résultat."

Randy de Puniet (FRA/Honda) 6e: "Après une belle séance qualificative vendredi, j'ai pris un mauvais départ depuis la première ligne en voulant lâcher l'embrayage un peu plus tôt que d'habitude, et la moto s'est légèrement cabrée. Mais cela ne m'a pas empêché d'être incisif dans le premier tour et de doubler plusieurs pilotes. J'ai vite été confronté ensuite à quelques difficultés avec le pneu avant qui m'ont contraint à modifier quelque peu mon style de pilotage pour rester dans le rythme. En milieu de Grand Prix, je suis revenu au contact de Dovizioso et Spies pour me battre avec eux, et on s'est vraiment fait plaisir. J'ai tout donné enfin dans la dernière chicane pour passer à nouveau Dovi, mais j'ai dû élargir pour le laisser finir cinquième. Le bilan de cette course, et du week-end dans sa globalité, reste plutôt encourageant pour nous avec la consolidation de cette sixième position au classement provisoire."

Résultats du Grand Prix
125cc:

1. Marc Marquez (ESP/Derbi) 37:48.923
2. Nicolas Terol (ESP/Aprilia) à 2.332
3. Pol Esparagaro (ESP/Derbi) 8.134
4. Bradley Smith (GBR/Aprilia) 9.636
5. Sandro Cortese (GER/Derbi) 39.961

...
12. Johann Zarco (FRA/Aprilia) 48.833
19. Louis Rossi (FRA/Aprilia) 1:21:738

Moto2:
1. Andrea Iannone (ITA/Speed Up) 40:00.383
2. Toni Elias (ESP/Moriwaki) à 4.492
3. Thomas Luthi (SUI/Moriwaki) 5.390
4. Ratthapark Wilairot (THA/Bimota) 5.473
5. Shoya Tomizawa (JPN/Suter) 7.405
6. Julian Simon (ESP/Suter) 7.666
7. Jules Cluzel (FRA/Suter) 16.023
8. Mike Di Meglio (FRA/Suter) 16.122
...
30. Valentin Debise (FRA/ADV) 1:37.619

MotoGP:
1. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) 41:18.629
2. Dani Pedrosa (ESP/Honda) à 2.935
3. Casey Stoner (AUS/Ducati) 7.022
4. Ben Spies (USA/Yamaha) 13.265
5. Andrea Dovizioso (ITA/Honda) 15.323
6. Randy de Puniet (FRA/Honda) 15.772
7. Nicky Hayden (USA/Ducati) 25.867
8. Colin Edwards (USA/Yamaha) 28.991
9. Marco Simoncelli (ITA/Honda) 35.658
10. Aleix Espargaro (ESP/Ducati) 35.837
11. Mika Kallio (FIN/Ducati) 56.769
12. Hector Barbera (ESP/Ducati) 56.890
13. Loris Capirossi (ITA/Suzuki) 1:00.615
14. Alvaro Bautista (ESP/Suzuki) 1:08.074
15. Kousuke Akiyoshi (JPN/Honda) 1 tour

Classements du championnat:
125 cc:

1. Nicolas Terol (ESP/Aprilia) 118 points
2. Pol Espargaro (ESP/Derbi) 115
3. Marc Marquez (ESP/Derbi) 107
4. Bradley Smith (GBR/Aprilia) 74
5. Esteve Rabat (ESP/Aprilia) 50
...

Moto2:
1. Toni Elias (ESP/Moriwaki) 100 points
2. Shoya Tomizawa(JPN/Suter) 76
3. Thomas Luthi (SUI/Moriwaki) 74
4. Andrea Iannone (ITA/Speed Up) 67
5. Julian Simon (ESP/Suter) 61
6. Jules Cluzel (FRA/Suter) 55
...
15. Mike Di Meglio (FRA/Suter) 17

MotoGP
1. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) 140 points
2. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 93
3. Andrea Dovizioso (ITA/Honda) 89
4. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 61
5. Nicky Hayden (USA/Ducati) 61
6. Randy de Puniet (FRA/Honda) 56
7. Casey Stoner (AUS/Ducati) 51
8. Ben Spies (USA/Yamaha) 49
9. Marco Simoncelli (ITA/Honda) 39
10. Colin Edwards (USA/Yamaha) 34
11. Marco Melandri (ITA/Honda) 32
12. Aleix Espargaro (ESP/Ducati) 28
13. Hector Barbera (ESP/Ducati) 28
14. Mika Kallio (FIN/Ducati) 20
15. Hiroshi Aoyama (JPN/Honda) 18
16. Loris Capirossi (ITA/Suzuki) 16
17. Alvaro Bautista (ESP/Suzuki) 14
18. Kousuke Akiyoshi (JPN/Honda) 1