L'Indycar de retour en juin sous régime strict : "On va donner un peu d'espoir", se réjouit Simon Pagenaud

Publié le , modifié le

Auteur·e : Gael Robic
Simon Pagenaud
Simon Pagenaud, champion d'IndyCar en 2016 et vainqueur à Indianapolis en 2019 | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

"Gentlemen, re-start your engines ! Messieurs, démarrez vos moteurs !" Ce fameux commandement rituel -lancé aux pilotes avant chaque course- va de nouveau retentir sur les circuits américains. Initialement prévue début mars en Floride, la manche d’ouverture de la saison Indycar se tiendra le 6 juin prochain au Texas.  Ca redémarre, enfin !  

Moteurs ! Après 3 mois aux stands et l’annulation des cinq premières manches, la saison 2020 du championnat Indycar débute enfin. Au   Texas, l’un des états américains les moins touchés par l’épidémie (900 décès pour un état grand comme la France). "Je suis impatient, c’est évident! Ce n’est que du positif", apprécie  Simon Pagenaud, vainqueur des 500 miles d’Indianapolis l’an dernier. "On va donner un peu d’espoir en ces moments difficiles. Les gens vont pouvoir regarder autre chose que de la rediffusion à la télé."

Une course réduite et à huis clos

Un retour en piste encadré par un protocolaire sanitaire draconien: accès limité, distanciation sociale, prise de température et port du masque. Des règles très strictes et un format –très- réduit : une seule et même journée pour les essais libres, les qualifications et la course ! Une course réduite d’un quart (200 tours au lieu des 248 prévus initialement). "Ce sera une journée chargée, c’est sûr !", résume le pilote français. "Mais ce sera la  même chose pour tout le monde."

En temps normal, le "Great American Speedway" peut accueillir jusqu’à… 210 000 personnes. Dans un mois, il sonnera creux. La course se déroulera à huis clos. "Le huis clos c’est différent, c’est clair !" reconnaît le vice-champion 2019. "En général, moi, le public, ça me galvanise, me donne de l’énergie.  J’ai hâte que les choses reprennent normalement pour les fans." La saison 2019 s’est achevée fin septembre en Californie. L’intersaison aura donc duré… 8 mois ! Interminable pour les fans… 

Gael Robic gael_robic