La Tesla qui équipera l'Electric GT sur le circuit de Pau-Arnos
La Tesla qui équipera l'Electric GT sur le circuit de Pau-Arnos | MDK Production

L'électrique pose ses batteries sur le Pau E-Circuit

Publié le , modifié le

Après le succès de la Formule E, c'est au tour des voitures Grand Tourisme de s'électrifier. Un championnat d'Electric GT va voir le jour avec une première course au Paul Ricard en novembre prochain. Pour ces courses "zéro émission", il fallait une basse pour le développement des autos. Ce sera celui de Pau-Arnos qui deviendra dans quelques mois un E-Circuit. Un contrat de cinq ans vient d'être signé entre le directeur de l'Electric GT, Mark Gemmell, et le président du circuit béarnais Philippe Costemale.

Le tout électrique confirme sa progression dans les sports mécaniques. Grâce aux progrès de la technologie, il n'est plus impossible de faire de la course automobile avec des énergies propres. La Formule E a ouvert la voie au "zéro émission". L'Electric GT en reprend la recette et proposera un championnat en huit dates. L'aventure débutera en novembre 2017 sur le Paul Ricard pour les Tesla S P100D qui ont été choisies pour équiper les 20 pilotes. Les week-ends comporteront 20 minutes d’essais libres, 60 minutes de qualification et deux courses de 60 km, une de jour et une au crépuscule.

La France, notamment la région Nouvelle-Aquitaine, sera motrice dans ce nouveau championnat avec l'établissement d'une base de développement des Tesla GT sur le circuit de Pau-Arnos. "Aujourd’hui est un jour à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire du sport automobile zéro émission, a indiqué le président du circuit béarnais Philippe Costemale. Nous sommes ravis de soutenir le développement des énergies propres et la mobilité durable en accueillant sur le Pau E-Circuit à Arnos les nouvelles installations du championnat Electric GT, ainsi que sa piste d’essais et son centre de développement dédiés pour les cinq prochaines années."

Xavier Richard @littletwitman