Marco Simoncelli
Marco Simoncelli | VINCENZO PINTO / AFP

Le drame Simoncelli

Publié le , modifié le

Le GP de Malaisie a été marqué par le décès de l'Italien Marco Simoncelli, victime d'une chute terrible en MotoGP. En terminant troisième de la course 125cc, remportée par l'Espagnol Maverick Vinales, le Français Johann Zarco a préservé ses quelques chances d'être sacré du monde en 125cc face à Nicolas Terol, cinquième à Sepang. En moto2, c'est le Suisse Luthi qui s'est imposé.

Le champion du monde 2008 en 250 cc, âgé de 24 ans, a chuté au sortir d'un virage à droite avant d'être percuté par l'Américain Colin Edwards (Yamaha) qui à lui-même fait sortir de la piste sans dommage l'Italien Valentino Rossi. Ce décès en course intervient un peu plus d'un an après celui du Japonais Shoya Tomizsawa en Moto2 lors du Grand Prix de Saint-Marin. Les 17 pilotes venaient de s'élancer dimanche et étaient donc extrêmement groupés lorsque l'accident s'est produit. Le choc a été si violent que le casque de l'Italien, qui était resté au sol, s'est détaché. Simoncelli, connu pour sa fougue et son énorme coupe de cheveu, avait réussi une très belle saison au guidon d'une Honda officielle au sein de l'écurie Gresini. Il avait obtenu deux positions de pointe, en Catalogne et aux Pays-Bas et décroché son meilleur résultat la semaine dernière en Australie avec une deuxième place.

Zarco prolonge le suspense

L'Espagnol Nicolas Terol qui, pour être sacré champion du monde en Malaisie, devait finir devant Zarco, a terminé 5e et devra donc attendre le dernier Grand Prix, à Valence (Espagne) pour espérer être titré. Avec 20 points d'avance sur le Français, l'Espagnol pourrait être sacré champion du monde à Valence en n'étant que 11e si Zarco gagne. Encore troisième à l'orée du dernier tour après avoir longtemps mené la course, Terol a failli être désarçonné de sa machine dans les derniers virages après avoir déjà failli chuter quelques minutes avant.

Leader d'un groupe de 7 puis de 5 pilotes, l'Espagnol, auteur de la position de pointe, n'a jamais pu se débarrasser de Vinales, longtemps dans sa roue avec Sandro Cortese. Zarco, parti de la 15e place après ses ennuis aux essais qualificatifs, réussissait à être pointé 6e au premier passage puis 3e à la mi-course, se positionnant quelques secondes devant Terol. L'Espagnol reprenait son bien en bout de ligne droite mais, suite, à ses deux erreurs successives en fin de course, finissait donc 5e derrière l'Espagnol Hector Faubel, Zarco, Cortese et le jeune Vinales, qui inscrit sa troisième victoire sur un circuit qu'il découvrait.

En Moto2, le Suisse Thomas Luthi (Suter) s'est imposé devant l'Allemand Stefan Bradl  (Kalex) et l'Espagnol Pol Esparagaro (FTR).

Réactions

Casey Stoner (AUS/Honda), champion du monde 2011: "Je suis tellement choqué et attristé par la mort de Marco. Lorsque de pareilles choses se produisent, on se souvient combien la vie est précieuse. Je me sens malade au fond de moi-même. Je ne peux qu'adresser toutes mes pensées à la famille."

Dani Pedrosa (ESP/Honda): "Après une tragédie comme celle-là il n'y a plus grand-chose à ajouter. Je veux juste présenter mes condoléances à sa famille et à ses amis. J'ai vu son père et la seule chose que nous avons pu faire a été de nous serrer fort dans nos bras. Souvent nous oublions que nous pratiquons un sport dangereux. Il est clair que tous, nous faisons ce que nous aimons faire mais, plus rien ne compte par une journée pareille."

Andrea Dovizioso (ITA/Honda): "Dans ces circonstances, les mots semblent superflus. Je pense à son père et à sa mère. J'ai également un enfant et ce qui s'est passé aujourd'hui est le pire que l'on puisse imaginer. J'ai revu les images et je suis choqué. En course, on se bat très fort et le malheur est souvent au détour d'un virage. Marco était un pilote courageux et il attaquait toujours fort. On bataillait sur les circuits depuis que nous sommes gamins. Je l'ai vu tomber souvent mais sans se faire mal. Il semblait indestructible. Ce qui s'est produit aujourd'hui paraissait impossible."

Yamaha: "Yamaha souhaite présenter ses plus profondes condoléances et faire part de toute sa sympathie à la famille, les amis et les collègues de Marco Simoncelli. C'était un pilote valeureux et une étoile montante du MotoGP. Il va douloureusement nous manquer".

Ducati: "L'écurie et ses pilotes sont profondément affectés par cette tragédie et se rassemblent autour de la famille et de ses amis. Nous nous souviendrons toujours du sourire de Marco, de son enthousiasme, de son grand coeur et des émotions incroyables qu'il nous a fait vivre ces dernières années. Il était l'un des nôtres".

Les classements :

Championnat du monde Moto2 (après 16 des 17 épreuves):
1. Stefan Bradl (GER/Kalex) 274 points
2. Marc Marquez (ESP/Suter) 251
3. Andrea Iannone (ITA/Suter) 172
4. Alex DeAngelis (RSM/Motobi) 170
5. Thomas Luthi (SUI/Suter) 151
6. Simone Corsi (ITA/FTR) 127
7. Bradley Smith (GBR/Tech3) 121
8. Esteve Rabat (ESP/FTR) 79
9. Dominique Aegerter (SUI/Suter) 78
10. Yuki Takahashi (JPN/Moriwaki) 77
...
Championnat du monde 125 cc (après 16 des 17 épreuves):
1. Nicolas Terol (ESP/Aprilia) 282 points
2. Johann Zarco (FRA/Derbi) 262
3. Sandro Cortese (GER/Aprilia) 225
4. Maverick Vinales (ESP/Aprilia) 223
5. Hector Faubel (ESP/Aprilia) 161
6. Jonas Folger (GER/Aprilia) 150
7. Efren Vazquez (ESP/Derbi) 147
8. Luis Salom (ESP/Aprilia) 107
9. Sergio Gadea (ESP/Aprilia) 103
10. Alberto Moncayo (ESP/Aprilia) 84
...

AFP