Lauda, Kubica, Newman... Les miraculés du sport automobile

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Niki Lauda au volant de sa Ferrari en 1976
Niki Lauda au volant de sa Ferrari en 1976 | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Au cœur d'un violent accident lors du Grand Prix de Bahreïn, Romain Grosjean fait désormais partie des miraculés du sport automobile. Avant lui, d'autres pilotes ont vu leur vie se jouer à un fil sur les circuits.

à voir aussi Formule 1 : le Français Romain Grosjean miraculeusement indemne d'un violent accident au départ du GP de Bahreïn Formule 1 : le Français Romain Grosjean miraculeusement indemne d'un violent accident au départ du GP de Bahreïn

• Niki Lauda (1976, Formule 1)

A voir Romain Grosjean sortir de sa monoplace en flammes, impossible de ne pas penser à Niki Lauda. En 1976, le pilote autrichien fonce vers un deuxième titre de champion du monde. Mais lors du Grand Prix d'Allemagne, sur le mythique circuit du Nürburgring, il perd le contrôle de sa Ferrari. Sa voiture heurte les barrières de sécurité, revient sur la piste et est percutée par deux autres pilotes. Après plus d'une minute, il est arraché des flammes par l'Italien Arturo Merzario.

Plus que les graves brûlures subies par Lauda, les médecins craignent une intoxication mortelle à cause des gaz inhalés après le crash. L'Autrichien s'en tire miraculeusement, mais restera marqué physiquement à vie. Il retrouve la Formule 1 seulement 37 jours après l'accident, à la surprise générale, et termine quatrième du Grand Prix d'Italie. Il récupère son titre de champion du monde dès l'année suivante. 

•  Alessandro Zanardi (2001, CART)

Passé à deux reprises par la Formule 1, c'est en CART (championnat américain de monoplaces, ancien rival de l'IndyCar) qu'Alex Zanardi a écrit les plus belles pages de son histoire sportive. De retour en 2001, après deux titres en 1997 et 1998, l'Italien est victime d'un grave accident en Allemagne. Le 15 septembre, à la sortie des stands, Zanardi se retrouve en tête-à-queue. Il est percuté par une autre voiture, lancée à 320 km/h. Sa voiture se disloque, ses deux jambes sont broyées. Zanardi s'en sort mais doit être amputé. 

"Lorsque je me suis réveillé, ma femme Daniela était à mes côtés et m'a annoncé que je n'avais plus de jambes. Croyez-le ou non, pour moi, c'était une belle journée, a déclaré Zanardi. J'étais en vie. Si avant mon accident j'avais croisé quelqu'un sans jambes, j'aurais dit “mieux vaut être mort qu'amputé”. Maintenant que j'ai perdu mes jambes, je réalise que l'essentiel est ailleurs." En 2003, dans une voiture adaptée, Zanardi est revenu sur le circuit du Lausitzring pour terminer les 13 derniers tours. Percuté par un camion lors d'une course de handbike en juin 2020, Zanardi, 54 ans, est hospitalisé depuis en Italie. 

• Mike Harmon (2002, NASCAR)

Si l'accident de Grosjean tient de Lauda pour les flammes, l'état de sa voiture rappelle celui de Mike Harmon. En 2002, le pilote américain effectue des tours d'entraînement sur le circuit de NASCAR de Bristol, dans le Tennessee. En sortie de virage, Harmon vient heurter les rembardes. Le rebond de sa voiture le met sur la trajectoire de Johnny Sauter, qui ne peut éviter la collision et envoie voler une moitié du véhicule. Heureusement, la moitié où Harmon n'est pas. Sonné mais indemne, le pilote s'extirpe de son véhicule. 

• Robert Kubica (2007 et 2011, Formule 1 et rallye)

Le Polonais pourrait croire à une malédiction. En 2007, lors du Grand Prix du Canada, le pilote Sauber sort de la piste et percute un muret à 230 km/h, quasiment en angle droit. Robert Kubica s'en tire avec un traumatisme crânien et une entorse de la cheville. Lui n'y voit pas un hasard. Le pieux Polonais roulait avec une photo du pape Jean-Paul II, son compatriote, dans son casque. 

En 2011, Kubica profite de l'intersaison pour disputer quelques rallyes. Sur le Ronde di Andora, en Italie, il perd le contrôle de son véhicule sur une chaussée glissante et heurte les rembardes de sécurité. Les conséquences sont plus graves, avec notamment sa main droite écrasée dans l'accident. Il est opéré pendant plus de sept heures et placé dans un coma artificiel pour récupérer. S'il a pu reprendre le rallye dès l'année suivante, il a dû attendre jusqu'en 2019 pour retrouver la Formule 1. 

• Sophia Flörsch (2018, Formule 3)

A 18 ans, l'Allemande Sophia Flörsch fait ses classes en Formule 3. Lors du Grand Prix de Macao, le 18 novembre 2018, elle s'accroche juste avant un virage et ne peut plus freiner. Sa monoplace décolle, quitte la piste et vient percuter, quasiment à la verticale, un abri réservé aux photographes. L'accident fait cinq blessés mais le pire est évité grâce à un grillage qui a pu ralentir la voiture avant le choc.

Opérée des cervicales, Flörsch a retrouvé la piste de Macao l'année suivante. "Après l'accident, je savais que je voulais vraiment retourner à la course et retourner à Macao, a-t-elle expliqué. Le fait que j'ai réussi cela cette année montre déjà que l'on peut réaliser ses rêves quand on croit en soi et qu'on travaille dur pour y arriver."

  • Ryan Newman (2020, NASCAR)

Le 17 février dernier, Ryan Newman prend la tête du mythique Daytona 500 à quelques centaines de mètres de la ligne d'arrivée. Le pilote de NASCAR résiste un temps à ses adversaires, mais un contact avec son premier poursuivant lui fait perdre le contrôle. Il heurte la barrière de sécurité avant de revenir au milieu du circuit ovale, dans le flot de voitures lancées à pleine vitesse. Il est expédié dans les airs et glisse sur le circuit sur plusieurs dizaines de mètres. Hospitalisé pendant deux jours pour un sévère trauma crânien, il a retrouvé sa place sur la grille de départ dès le mois de mai. 

"Voir ces images est une leçon d'humilité, être assis aujourd'hui sans avoir mal à la tête est juste incroyable, a expliqué Newman en mars. Je me sens juste chanceux. A tellement de niveaux. En regardant l'accident, c'est spectaculaire de la pire des façons. Quand on voit la voiture après-coup, vous pensez à tout ce qui a dû se passer parfaitement pour que je sois là aujourd'hui.

France tv sport francetvsport