La Formule E s'invite à Paris

La Formule E s'invite à Paris

Publié le , modifié le

Paris et son quartier des Invalides vont découvrir la Formule E, ce samedi, durant toute la journée. C’est la première fois que la capitale accueille une épreuve de ce championnat automobile 100% électrique.

Ne vous étonnez pas, si ce week-end, vous croisez dans la capitale, ce que l’on pourrait confondre avec des Formule 1. Pourtant, les monoplaces qui tourneront samedi, autour de l’hôtel de Invalides, sont 100% électriques et ne font aucun bruit. Et il faut dire que cet « ePrix » remporte déjà un franc succès : les 15 000 billets disponibles ont déjà été vendus, il y a plus d’un mois. La dernière course automobile internationale organisée dans Paris remontait à 1951.

Un plateau de haut niveau

Décrit par certains comme l’avenir du sport automobile, c’est seulement la deuxième saison de Formule E. Côté performances, si sa grande sœur, la Formule 1, dépasse aisément les 300 km/h, son pendant électrique, peut tout de même monter jusqu’à 225 km/h, et passe de 0 à 100 en 3 secondes. Seul bémol : les batteries ne tiennent pas une course entière. Les pilotes disposent donc de deux monoplaces, et changent à mi-course (le temps pour recharger une monoplace en pleine course serait trop long).

Ce sont parmi les meilleurs pilotes du monde qui se présenteront sur le parvis des Invalides. Sur le même principe que la Formule 1, il y a le classement des écuries, et celui des pilotes. Seuls les 8 premiers de chaque étape remportent des points pour le classement général. Une majorité des pilotes de ce championnat viennent de la F1, d’ailleurs quatre français seront présents sur cet ePrix (Loïc Duval, Nicolas Prost, Stéphane Sarrazin, et Jean-Eric Vergne) soit un tiers de la grille. Côté écuries, deux constructeurs français font partie du classement (Renault et DS). L’étape prévue à Paris, est la 7 e étape de la saison de Formule E.

Un circuit inédit

C’est au cœur du VII arrondissement que se déroulera l’épreuve, samedi. Les 18 pilotes, qui découvriront ce circuit inédit, (à la même date, la saison dernière, l’épreuve se déroulait à Monaco) auront le privilège de conduire leurs monoplaces autour de l’hôtel des Invalides et de ses jardins. Un circuit d’1,9 km, et composé de 14 virages pour cet ePrix qui suscite un engouement particulier. Pour l’occasion, les pavés ont été remplacés par un bitume provisoire (pour des raisons de sécurité pour les engins électriques).

Particularité sur cette discipline : les épreuves se déroulent en une journée. Ainsi, samedi, dès 8h15, commenceront les essais libres, suivi des qualifications, puis le départ de la course aux alentours de 16h00. Si la réussite est au rendez-vous, cet ePrix pourrait être renouvelé l’année prochaine, une bonne façon pour la ville lumière, de continuer à promouvoir l’électrique.

Vidéo : A la découverte de la Formule électrique !

Hugo Quesne @HugoQSN