Délégation FFM à l'Elysée
La délégation de la FFM à l'Elysée | DR

La FFM défend la moto à l'Elysée

Publié le , modifié le

Devant la difficulté croissante des organisateurs de compétitions motorisées, la Fédération française de Motocyclisme ne lâche pas le morceau. Après plusieurs manifestation de soutien et forte d'un sondage favorable de l'opinion publique, elle a obtenu un rendez-vous à l'Elysée avec la conseillère Sport du Président de la République.

La délégation composée de Jacques Bolle (Président de la Fédération Française de Motocyclisme), David Douillet (Député des Yvelines), Francis Saint-Léger (Député de la Lozère), du sportif Luc Alphand ainsi que des dirigeants du Moto-Club Lozérien a exposé dans ses grandes largeurs les problèmes environnementaux rencontrés lors des diverses manifestations organisées aux quatre coins de France. Dans le collimateur de la FFM et consort, des associations écologistes qui "ne s'appuient sur aucun élément scientifique en dehors de ceux prônés par une idéologie extrémiste." La menace existe, notamment sur la tenu du championnat du monde d'enduro à Mende l'an prochain.

Des solutions existent aussi. Le député Francis Saint-Léger propose notamment de clarifier la législation sur l'organisation de compétitions de sports mécaniques hors circuit. Selon un communiqué de la FFM, "Madame Sophie Dion a pris bonne note de l'ensemble des problématiques évoquées et a confirmé que les sports mécaniques, et notamment les grands événements que ceux-ci génèrent, sont d'une importance capitale pour l'image et le rayonnement de notre pays."