Décès de Johnny Hallyday : Un amoureux de sensations fortes

Décès de Johnny Hallyday : Un amoureux de sensations fortes

Publié le , modifié le

Chanteur, acteur, Johnny Hallyday était également un amoureux du sport automobile. Sans aucune expérience au préalable, il avait participé à l'épreuve aux côtés de René Metge, triple vainqueur, pour une épopée parfois rock'n'roll.

Johnny Hallyday, la plus grande rock-star que la France ait jamais connue était également amateur de sensations fortes, et avait d'ailleurs participé au Dakar en 2002. A ses côtés, René Metge, triple vainqueur du Dakar (1981, 1984 et 1986). 

Les premières étapes ont été très longues pour celui qui était adulé dans toute la France, mais qui était un néophyte de la discipline. Mais Johnny Hallyday s'est battu pour terminer à chaque fois dans les délais. Dès que René Metge a le dos tourné, la star du rock se fait offrir des coups à boire par les autres participants. La star du Dakar, c'était bel et bien lui, et qu'importe si le podium était loin. "Je ne lui avais pas interdit mais je lui avais dit de ne pas trop boire. Mais dès que je n'étais pas là, les mecs en profitaient pour l'inviter. Je les avais engueulés", raconte René Metge.

Une aventure qui se termine finalement à Dakar, avec à la clef une 49e place. Plus que sa performance sportive, c'est cette phrase, prononcée après une spéciale, qui restera gravée dans la mémoire de l'épreuve : "Tu te rends compte que si on n'avait pas perdu une heure et quart, on serait là depuis une heure et quart."

VIDEO. JOHNNY, LE SPORT A RYTHME SA VIE

Bien qu'il ne soit pas un très grand amateur de football, il avait sorti en 2002 l'hymne des Bleus pour le Mondial de football, "Tous ensemble". 

francetv sport @francetvsport