Jean Alesi à Indianapolis
Jean Alesi lors des journées test à Indianapolis | www.indycar.com

Jean Alesi prend ses marques à Indy

Publié le , modifié le

Passage obligé pour les débutants des 500 Miles d'Indianapolis, le "Rookie Orientation Program". Malgré leur statut d'ancien pilote de F1, Jean Alesi et Rubens Barrichello ont tout une batterie de tests à passer avant de pouvoir prétendre participer à la 96e édition d'Indy 500 le 27 mai prochain. Pour l'Avignonnais, cette première en Indycar le ravit.

"C'est super, je suis très heureux d'être ici", a déclaré Alesi, très souriant, après avoir bouclé ses 18 premiers tours, à plus de 350 km/h de moyenne. Il devait rouler à nouveau vendredi après-midi, lors d'une séance de 90 minutes, et encore samedi et dimanche. "Il y a une première fois pour chaque chose. Ça fait longtemps que je suis dans le sport auto, mais je n'avais jamais piloté sur un ovale, a ajouté Alesi sur le site officiel de la série Indycar. J'étais un peu tendu en sortant des stands, mais dès que j'ai commencé à changer les vitesses et à accélérer, je me suis senti très bien."

Alesi, qui fêtera ses 48 ans en juin, participera aux 500 Miles dans une Dallara de l'écurie Fan Force United, équipée d'un moteur V6 Lotus de 2.2 litres de cylindrée, avec double turbo, Alesi n'a pas fait des miracles au niveau du chrono, mais ce n'était pas son objectif. "Je dois avouer que ça va vite. J'ai beaucoup de choses à apprendre mais la première impression est très bonne", a ajouté Alesi, engagé dans ces 500 Miles grâce à un horloger suisse, FP Journe, qui est le sponsor principal de cette opération. Sept autres débutants ont participé à cette séance, dont Barrichello, retraité de la F1 fin 2011, après une dernière saison chez Williams, et qui va faire toute la saison 2012 d'Indycar. Un autre Français, Simon Pagenaud, a lui aussi fait ses débuts jeudi à Indianapolis et fera tout le championnat, disputé sur des ovales et des circuits routiers.

Xavier Richard @littletwitman