Bourdais Casque INdyCar
Le Français Sébastien Bourdais | Brian Lawdermilk / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

IndyCar - St Petersburg: première pour Bourdais, doublé français

Publié le , modifié le

Le Français Sébastien Bourdais a remporté dimanche le Grand Prix de St Petersburg, première épreuve de la saison 2017 du Championnat IndyCar, devant le champion en titre, son compatriote Simon Pagenaud (Penske).

Pour sa première course depuis 2011 avec l'écurie Dale Coyne qu'il a retrouvée à l'intersaion après la disparition de sa précédente équipe (KV), Bourdais a réussi un exploit retentissant. Parti de la 21e et dernière place sur la grille de départ après sa sortie de route la veille en qualifications, il s'est imposé dans la première épreuve de la saison grâce à une prise de risques maximum et à la faveur d'une suspension de course qui l'a fait bondir aux avant-postes. Passé en tête au 43e des 110 tours du circuit tracé dans les rues de St Petersburg, sa ville d'adoption, Bourdais n'a plus été inquiété.

"Remontada" incroyable...

Il a signé sa cinquième victoire en IndyCar, la 36e aux Etats-Unis en incluant ses succès en Champcar, avec plus de dix secondes d'avance sur Pagenaud. "Il était intouchable ce dimanche, il faut tout simplement le féliciter", a admiré le pilote français de l'écurie Penske, beau joueur. Malgré son palmarès --quatre titres consécutifs en ChampCar, absorbé depuis par l'IndyCar-- et son expérience, en F1 et en endurance notamment, Bourdais cachait difficilement son émotion. "Réussir à gagner après être parti de la dernière place, c'est incroyable. C'est la première victoire avec cette écurie, c'est fort parce que c'est la première course de la saison et tout s'est mis en place durant la course", a-t-il noté.

"C'est l'un des circuit les plus difficiles, très étroit, où il est difficile de dépasser", a rappelé Bourdais dont le meilleur résultat au classement général du Championnat IndyCar est une 10e place en 2014 et 2015. Il est le premier depuis la victoire en 2014 dans le Grand Prix de Mid-Ohio du Néo-Zélandais Dixon (Chip Ganassi), 3e dimanche à plus de 27 secondes, à effectuer une telle remontée en IndyCar.
De son côté, Pagenaud, parti en 14e position, ne boudait pas son plaisir: "On s'est battu tout le week-end, cela été difficile, mais au final je suis content de terminer 2e comme en 2016", a-t-il admis.

Classement du Grand Prix :
1. Sébastien Bourdais (FRA/Dale Coyne) les 110 tours en 2 h 04:32. 4153/10000e
2. Simon Pagenaud (FRA/Penske) à 10.3508
3. Scott Dixon (NZL/Chip Ganassi) à 27.4985
4. Ryan Hunter-Reay (USA/Andretti) à 36.1147
5. Takuma Sato (JPN/Andretti) à 36.1675
6. Helio Castroneves (BRA/Penske) à 42.0285
7. Marco Andretti (USA/Andretti) à 49.5217
8. Josef Newgarden (USA/Penske) à 50.0443
9. James Hinchcliffe (CAN/Schmidt Peterson) à 58.8628
10. Ed Jones (USA/Dale Coyne) à 1:01.8611

Classement général du Championnat IndyCar (après la première des 17 épreuves):
1. Sébastien Bourdais (FRA) 53 points
2. Simon Pagenaud (FRA) 41
3. Scott Dixon (NZL) 35
4. Ryan Hunter-Reay (USA) 32
5. Takuma Sato (JPN) 31