Sébastien Bourdais
Sébastien Bourdais | Christian Petersen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Indy 500 : Sébastien Bourdais a fait son retour à Indianapolis

Publié le , modifié le

Presque un an après son grave accident lors qualifications des 500 miles d'Indianapolis, Sébastien Bourdais retrouvait lundi le célèbre ovale américain pour une séance d'essais. Une journée que le Manceau a vécu sans encombre et sans appréhension.

Comment ne pas y penser ? Un choc d'une violence inouïe et un sacré miracle à l'arrivée. Le 20 mai 2017, Sébastien Bourdais encastrait sa monoplace dans le mur en béton du virage 2 à Indianapolis. Une sortie fatale sans une coque en carbone et un système d'absorption des chocs derrière le mur. Victime de fractures au bassin et à la hanche, Bourdais pouvait s'estimer "chanceux". De retour au volant pour les trois dernières manches de la saison Indycar en 2017, le pilote du Dale Coyne Racing n'avait pas encore remis les roues à Indy. Les retrouvailles étaient prévues hier en prélude à un mois de mai presque entièrement tourné vers la capitale sur sport auto américain (GP d'Indy le 12 mai et 500 Miles le 27 mai).

"Une leçon payée au prix fort"

"Bien sûr on y pense, a concédé Bourdais chez nos confrères de Racer.com. Je ne savais pas trop ce que j'allais ressentir au moment de  prendre le virage 2 et j'ai été surpris que ça ne me fasse pas grand chose. On essaie d'être attentif, surtout à sous-virer un peu même si ça na pas été un problème aujourd'hui parce qu'on a connu beaucoup de sous-virage." Vainqueur de la première course de la saison et actuel troisième du championnat Indycar, Bourdais a décroché le 6e temps (Simon Pagenaud 2e chrono). Regarder vers le haut, c'est pour lui la meilleure façon d'avancer après cette "leçon" qu'il reconnait avoir "payée au prix fort".

Revoir la première journée d'essais en vidéo

Xavier Richard @littletwitman