Verstappen célébrant sa victoire au Grand Prix d'Allemagne
Verstappen célébrant sa victoire au Grand Prix d'Allemagne | AFP

Grand prix d'Allemagne : Verstappen remporte une course de folie

Publié le , modifié le

Max Verstappen (Red Bull) s'est imposé devant Sebastian Vettel (Ferrari) et Daniil Kvyat (Toro Rosso) dans un Grand Prix d'Allemagne pluvieux qui a fait des dégâts. Valtteri Bottas (Mercedes) et Charles Leclerc (Ferrari) ont abandonné après des sorties de piste, Hamilton termine lui à une triste 11e place.

La pluie a rendu fou ce Grand Prix d'Allemagne et à la fin c'est Red Bull qui est sorti vainqueur de ce chassé croisé entre pneus 'pluie' 'intermédiaire', 'tendre' et 'medium'. Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a remporté ce dimanche la 11e manche du Mondial en s’arrêtant cinq fois au stand, devant Sebastian Vettel (Ferrari), parti à la dernière place, et Daniil Kvyat (Toro Rosso), qui permet à son écurie de connaitre son premier podium depuis 2008. Mercedes est le grand perdant de ce Grand Prix avec aucunes voitures dans les points. Alors qu'il était parti en pole position, Lewis Hamilton (Mercedes), leader du Championnat du Monde, termine 11e après une sortie de piste et un tête-à-queue. Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) a lui abandonné après avoir tapé dans le premier virage alors qu'il tentait de revenir à la deuxième place. 

Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a lui aussi abandonné après une sortie de piste et peut s'en vouloir. Il était à la deuxième place lorsqu'il est sorti dans l'avant dernier virage mais il a glissé et n'a pas réussi à en ressortir. Alors qu'il s’approchait de son premier podium en Formule 1, Nico Hulkenberg (Renault) a aussi connu une désillusion en abandonnant lors du 40e tour. La belle histoire du jour est celle de Sebastian Vettel, qui à domicile, est passé de la 20e et dernière place à la deuxième. Il s'est exprimé après la course : 'Je suis juste heureux. Je pense qu'avant la dernière voiture de sécurité, j'ai réalisé que j'étais un peu plus rapide, et j'ai eu quelques bons coups sur la ligne droite arrière. Il s'agissait d'obtenir la prochaine voiture, et la prochaine voiture, et la prochaine voiture'.

Maxime Izac