Simon Pagenaud (Team Penske Chevrolet)
Simon Pagenaud (Team Penske Chevrolet) | Christian Petersen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

GP de Phoenix: Pagenaud prend ses marques pour Indianapolis

Publié le , modifié le

A moins d'un mois des 500 miles d'Indianapolis, le Français Simon Pagenaud a envoyé un message fort à la concurrence en signant sa première victoire sur un circuit ovale, samedi, lors du Grand Prix de Phoenix. Avec sa première victoire de la saison, la 10e de sa carrière, Pagenaud, champion IndyCar en titre, est passé en tête du classement général. Plus important encore, le pilote de l'écurie Penske a enfin dompté à 32 ans l'un de ces circuits ovales qui font la spécificité du championnat de monoplaces le plus populaire aux Etats-Unis.

Parti en cinquième position sur la grille de départ, Pagenaud a profité de la deuxième neutralisation, après l'abandon du Japonais Takuma Sato, parti à la faute au 137e tour, pour passer en tête et distancer définitivement ses poursuivants. Sur la ligne d'arrivée, il a devancé l'Australien Will Power (Penske), 2e à 9 sec 1028/100e, et l'Américain J.R. Hildebrand (Ed Carpenter), 3e à 9 sec 3417/1000e. "Les 50 derniers tours ont été très longs, c'était très stressant mais gagner sur un circuit ovale est vraiment extraordinaire, c'est ma plus belle victoire", a-t-il assuré. Cette victoire tombe en effet très bien puisqu'elle arrive à l'aube du mois de mai qui voit le Championnat Indycar prendre traditionnellement ses quartiers à Indianapolis pour le Grand Prix du 13 mai, disputé sur un circuit routier tracé dans le célébre Motor Speedway puis les essais et enfin les prestigieux 500 miles le 28 mai.

Bourdais malchanceux

Les 500 miles, l'une des courses automobiles les plus célébres au monde, qui va attirer cette année l'Espagnol Fernando Alonso, double champion du monde de Formule 1, sont l'un des objectifs de Pagenaud. "Pour gagner sur un +ovale+, il faut être très stratégique, étudier ce que font les autres et tout a fonctionné parfaitement pour nous ce samedi. Il m'a fallu attendre longtemps pour en arriver là, j'ai dû tout réapprendre, car ces circuits ovales sont vraiment à part", a rappelé Pagenaud, qui évolue en IndyCar depuis 2011. Après quatre des 17 courses de la saison, Pagenaud est leader avec 159 points, devant le Néo-Zélandais Scott Dixon, 5e samedi (141 pts) et son coéquipier américain Josef Newgarden, 9e (133 pts). Leader avant le départ de l'épreuve, le Français Sébastien Bourdais (Dale Coyne) n'a pas pu défendre ses chances: il a été emporté par le Russe Mikhail Aleshin (Schmidt Peterson), parti en travers dès le premier tour. "Il n'y avait rien à faire, j'étais trop près de lui", a regretté le quadruple champion de ChampCar.

AFP