Le président de la fédération internationale d'automobile Jean Todt
Le président de la fédération internationale d'automobile Jean Todt | PEDRO LADEIRA - AFP

FIA : Todt proche d'un second mandat

Publié le , modifié le

Jean Todt, 67 ans, sera réélu vendredi à Paris à la présidence de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), lors d'une élection pour laquelle il n'aura pas d'adversaire.

A la différence de 2009, quand Todt avait été élu avec 135 voix contre 49 pour le Finlandais Ari Vatanen, ex-champion du monde des rallyes, le Français n'aura pas besoin de battre un autre candidat vendredi, lors de l'Assemblée générale de la FIA. Le Britannique David Ward, 56 ans, qui dirigeait depuis 12 ans la Fondation  FIA, a lancé sa candidature début septembre mais l'a retirée à la mi-novembre, en critiquant le mode de gouvernance de la FIA.

Todt, ex-copilote de rallye puis dirigeant de Peugeot Sport et de la Scuderia Ferrari, à l'époque de Michael Schumacher, a axé l'essentiel de son premier mandat sur une vaste campagne pour la sécurité routière et la mobilité durable. "Nous avons commencé quelque chose mais il y a encore du chemin à faire. Quand je suis devenu président, j'ai changé de costume, et tout le monde est en train de se rendre compte que j'essaie de diriger la FIA d'une manière correcte", avait déclaré Todt en septembre à Monza, lors du Grand Prix d'Italie de Formule 1. "Je ne suis pas un dictateur, je ne souhaite pas me mettre en avant, je cherche le consensus et l'harmonie", avait-il ajouté. Pendant son premier mandat, Todt a aussi contribué à relancer le Championnat du monde d'endurance (WEC) et a soutenu le projet d'un championnat de Formule E, disputé par des monoplaces 100% électriques, qui verra le jour en septembre 2014.

AFP