Mark Webber (Red Bull-Renault)
Mark Webber (Red Bull-Renault) | ANTONIO SCORZA / AFP

Webber termine en beauté

Publié le , modifié le

Mark Webber (Red Bull) a remporté le Grand Prix du Brésil, 19e et dernière épreuve du championnat du monde de F1. L'Australien, qui a devancé son coéquipier et double champion du monde allemand Sebastian Vettel, enlève sa première victoire de la saison. Le Britannique Jenson Button (McLaren) monte sur le podium, ce qui lui permet d'achever cette année à la 2e place du classement des pilotes.

Mark Webber sait encore gagner ! Le pilote "aussie" a enlevé son premier succès de la saison et le septième de sa carrière. Il vient surtout de montrer à tout le monde que le talent ne se pred pas comme ça, même si l’on se mesure à un coéquipier parti pour devenir l’un des meilleurs pilotes de l’histoire. Contrairement à l’an dernier où l’Australien avait presque fait jeu égal avec Sebastian Vettel, 2011 fût un véritable calvaire pour Mark Webber, dominé à plate couture par son coéquipier et régulièrement devancé par la Ferrari de Fernando Alonso ou les deux McLaren de Jenson Button et Lewis Hamilton. Jusqu’à ce Grand Prix du Brésil où il a profité des petits soucis de boîte de vitesse de Vettel pour prendre l’avantage et s’octroyer un succès précieux.

Boîte de vitesse défectueuse pour Vettel

Il pourrait s'agir en fait d'une consigne d'équipe, certes autorisée cette saison, mais dont Webber ne souhaitait pas bénéficier. Le feuilleton a débuté au 14e tour, quand son écurie indiqua par radio à Vettel qu'il devait passer sa 2e vitesse plus rapidement. Au 26e, l'Allemand, averti d'un "ennui sérieux" avec sa boîte, était sommé de hâter ses passages en 3e, alors que tous les rapports étaient finalement concernés au 28e tour. Inévitablement, Webber le dépassait lors de la 30e boucle. L'Allemand perdait alors quelques secondes, qu'il reprenait ensuite, au gré d'un meilleur tour en course. Commettant une erreur en fin d'épreuve, il terminait à plus de 16 secondes de son coéquipier.

Button, 3e, devance l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari, 4e) grâce à un joli dépassement sur ce dernier au 62e tour. Le Brésilien Felipe Massa (5e) devient le premier pilote de la Scuderia depuis 1992 à ne pas monter sur un podium de toute la saison. L'Allemand Adrian Sutil (Force India), en quête d'un nouveau volant, s'est classé à une très belle 6e place. Il termine devant son compatriote Nico Rosberg (Mercedes, 7e), le Britannique Paul di Resta (Force India, 8e), le Japonais Kamui Kobayashi (Sauber, 9e), qui comme à son habitude est revenu dans les points depuis le fond de grille, et le Russe Vitaly Petrov (Lotus Renault, 10e).

Réactions

Jenson Button (GBR/McLaren, 3e) : "Je suis monté 12 fois sur le podium en 19 Grands Prix, et je n'en ai pas terminé deux pour des questions de fiabilité. Au final, cela a été une bonne saison, constante. Il y a beaucoup de positif à tirer de cette année. Nous aurons un hiver fort, qui nous permettra de nous battre (pour la victoire) dès la première course (de 2012). Nous voulons débuter l'année plus fort, c'est notre but. Nous voulons rendre la vie difficile à Red Bull."

Lewis Hamilton (GBR/ McLaren, ab.) : "J'ai rencontré un problème de boîte de vitesses. Rapidement, j'ai rencontré des problèmes avec la 1re et la 2e. J'ai donc commencé à perdre pas mal de temps sur Fernando (Alonso) et Jenson (Button). Je ne pouvais plus faire de bons changements de vitesse. Puis j'ai perdu la 7e, puis tout le reste. Bien sûr, ce n'est pas la manière dont j'aurais voulu terminer la saison. Mais ce n'était pas si mal. J'ai apprécié cette course jusqu'à ce qu'elle se termine. Je me battais face à Felipe (Massa) et j'allais le dépasser. Mais la casse de ma boîte m'en a empêché."

Fernando Alonso (ESP/Ferrari, 4e) : "C'est encore une course où nous avons tout fait à la perfection. Le résultat final est davantage dû à la performance des autres qu'à la nôtre. Nous n'aurions pas pu faire mieux. Cette course est le reflet de notre saison : nous avons lutté pour le podium dans une voiture qui ne valait pas le Top-2. Je suis fier de ce que l'équipe a réussi. Nous avons besoin d'une voiture 5 ou 6/10e plus rapide (pour l'an prochain)."

Felipe Massa (BRA/Ferrari, 5e): "C'est vrai que j'ai fait zéro podiums cette année. C'est négatif. Il faut vraiment oublier 2011 et repartir de zéro."

Classement de la course

1. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) les 305,909 km en 1h32:17.464 (moyenne: 198,877 km/h)
2. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) à 16.983
3. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) à 27.638
4. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 35.048
5. Felipe Massa (BRA/Ferrari) à 1:06.733
6. Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes) à 1 tour
7. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 1 tour
8. Paul di Resta (SCO/Force India-Mercedes) à 1 tour
9. Kamui Kobayashi (JPN/Sauber-Ferrari) à 1 tour
10. Vitaly Petrov (RUS/Lotus-Renault) à 1 tour
11. Jaime Alguersuari (ESP/Toro Rosso-Ferrari) à 1 tour
12. Sébastien Buemi (SUI/Toro Rosso-Ferrari) à 1 tour
13. Sergio Perez (MEX/Sauber-Ferrari) à 1 tour
14. Rubens Barrichello (BRA/Williams-Cosworth) à 1 tour
15. Michael Schumacher (GER/Mercedes) à 1 tour
16. Heikki Kovalainen (FIN/Team Lotus) à 2 tours
17. Bruno Senna (BRA/Lotus-Renault) à 2 tours
18. Jarno Trulli (ITA/Team Lotus) à 2 tours
19. Jérôme d'Ambrosio (BEL/Virgin-Cosworth) à 3 tours
20. Daniel Ricciardo (AUS/Hispania-Cosworth) à 3 tours

Grégory Jouin @GregoryJouin