Webber renoue avec la victoire

Publié le , modifié le

Mark Webber (Red Bull) a remporté le Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, 10e manche de la saison, devant la McLaren-Mercedes du Britannique Lewis Hamilton et la Mercedes de l'Allemand Nico Rosberg, dimanche à Silverstone. Il s'agit du 3e succès cette saison pour le pilote australien qui revient dans la course au titre (3e avec 128 points contre 145 à Hamilton et 133 à Button). Vettel, qui a pris la 7e place à Silverstone, pointe au 4e rang (121 pts).

Les Red Bull n'en finissent plus de gagner mais ce sont bien les pilotes McLaren qui mènent la danse au championnat du monde. Etrange paradoxe ? Pas tant que ça si l'on en juge la régularité affichée par les duettistes anglais au sein d'une écurie rodée tandis que la formation autrichienne n'arrive plus à placer ses deux pilotes aux deux premiers rangs. Mark Webber  (Red Bull) a certes remporté le Grand Prix de Grande-Bretagne au nez et à la barbe de Lewis Hamilton, c'est bien le pilote McLaren-Mercedes qui a réalisé la belle affaire du week end. Sebastian Vettel, victime d'une crevaison handicapante de son côté, a perdu de précieux points, n'accrochant qu'une piètre 7e place, loin du podium.

"Pas mal pour un second pilote"

Parti sur la 2e place de la grille de départ, Webber a pris un meilleur  départ que son coéquipier Sebastian Vettel, pourtant placé en pole position,  mais qui après deux gros écarts de trajectoire a fini le 1er tour en 24e et  dernière position. "Pas mal pour un deuxième pilote, non ?", a répondu Webber, dès la ligne  d'arrivée franchie, à son team-manager, Christian Horner, qui le félicitait sur  la radio de bord. Samedi, Horner avait donné à Vettel l'aileron avant de Webber,  provoquant la colère de l'Australien. Webber a fait toute la course en tête et n'a jamais été inquiété par  Hamilton, parti de la 4e place sur la grille, dans le sillage de Webber, et qui  conforte ainsi son avance au classement du championnat du monde. C'est la 3e victoire de Webber cette saison, après l'Espagne et Monaco.L'Australien a retrouvé sur la ligne le sourire qu'il avait perdu samedi lorsque l'ordre lui a été donné de céder son aileron avant à Vettel. "Fantastique et pas trop mal pour un second pilote!", a-t-il hurlé au micro de la radio de son écurie. "Bien joué, Mark. Tu peux sourire maintenant", lui a répondu Christian Horner, patron de Red Bull. 

Rosberg a lui préservé jusqu'au bout sa place sur le podium, convoitée par  Jenson Button, 4e, qui était parti de la 14e place sur la grille, après une  séance de qualifications complètement ratée. Le champion du monde en titre était déjà 8e à la fin du 1er tour, grâce à un  excellent départ, et a même occupé brièvement la 3e place de cette course avant  de s'arrêter à son tour pour changer de pneus. Au terme d'une remontée invraisemblable, Vettel s'est à peine consolé avec la 7e  place, derrière Rubens Barrichello (Williams), 5e, et Kamui Kobayashi (Sauber),  mais devant trois autres pilotes allemands, Adrian Sutil, Michael Schumacher et  Nico Hülkenberg.

Fernando Alonso et sa Ferrari ont été pénalisés d'un passage dans les stands pour avoir illégalement dépassé Kubica. Le Polonais a abandonné peu après sur ennui mécanique. La course a été neutralisée au 28e des 52 tours pour dégager la piste des débris de la Sauber de l'Espagnol Pedro de la Rosa, victime d'un accrochage avec la Force India de l'Allemand Adrian Sutil.

Classement de la course

1. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) les 308,355 km en 1h24:38.200 (moyenne: 218,597 km/h)
2. Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)             à     1.360
3. Nico Rosberg (GER/Mercedes)                       à    21.307
4. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)              à    21.986
5. Rubens Barrichello (BRA/Williams-Cosworth)        à    31.456
6. Kamui Kobayashi (JPN/Sauber-Ferrari)              à    32.171
7. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)           à    36.734
8. Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes)           à    40.932
9. Michael Schumacher (GER/Mercedes)                 à    41.599
10. Nico Hülkenberg (GER/Williams-Cosworth)           à    42.012
11. Vitantonio Liuzzi (ITA/Force India-Mercedes)      à    42.459
12. Sébastien Buemi (SUI/Toro Rosso-Ferrari)          à    47.627
13. Vitaly Petrov (RUS/Renault)                       à    59.374
14. Fernando Alonso (ESP/Ferrari)                     à  1:02.385
15. Felipe Massa (BRA/Ferrari)                        à  1:07.489
16. Jarno Trulli (ITA/Lotus-Cosworth)                 à    1 tour
17. Heikki Kovalainen (FIN/Lotus-Cosworth)            à    1 tour
18. Timo Glock (GER/Virgin-Cosworth)                  à    2 tours
19. Karun Chandhok (IND/Hispania-Cosworth)            à    2 tours
20. Sakon Yamamoto (JPN/Hispania-Cosworth)            à    2 tours

Classements du Championnat du monde

Classement des pilotes:
1. Lewis Hamilton (GBR)       145,0 pts
2. Jenson Button (GBR)        133,0
3. Mark Webber (AUS)          128,0
4. Sebastian Vettel (GER)     121,0
5. Fernando Alonso (ESP)       98,0
6. Nico Rosberg (GER)          90,0
7. Robert Kubica (POL)         83,0
8. Felipe Massa (BRA)          67,0
9. Michael Schumacher (GER)    36,0
10. Adrian Sutil (GER)          35,0
11. Rubens Barrichello (BRA)    29,0
12. Kamui Kobayashi (JPN)       15,0
13. Vitantonio Liuzzi (ITA)     12,0
14. Sébastien Buemi (SUI)        7,0
15. Vitaly Petrov (RUS)          6,0
16. Jaime Alguersuari (ESP)      3,0
17. Nico Hülkenberg (GER)        2,0
      
Classement des constructeurs:
1. McLaren                    278,0 pts
2. Red Bull                   249,0
3. Ferrari                    165,0
4. Mercedes GP                126,0
5. Renault                     89,0
6. Force India                 47,0
7. Williams F1                 31,0
8. Sauber                      15,0
9. Toro Rosso                  10,0

Romain Bonte