Vettel (Red Bull - Renault) Inde
Sebastian Vettel (Red Bull - Renault) quadruple champion du monde | MANAN VATSYAYANA / AFP

Vettel, un joyau et quatre couronnes

Publié le , modifié le

Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) a mis un point d'honneur à remporter son quatrième titre mondial consécutif sur une victoire au GP d'Inde. Il rejoint Alain Prost au palmarès de la F1. Le pilote allemand a survolé les débats et remporte la course devant Nico Rosberg (Mercedes) et Romain Grosjean (Lotus). Le Français a été l'autre sensation du jour avec une remontée de 14 places.

C'était écrit depuis plusieurs semaines. L'encre est enfin sèche pour Sebastian Vettel, champion du monde de F1 pour la quatrième année consécutive. Un sacre attendu mais construit avec un talent fabuleux et une maîtrise exceptionnelle. Le GP d'Inde en est la nouvelle démonstration. Auteur de la pole, l'Allemand s'est offert le luxe de changer ses pneus dès le 2e tour et d'évoluer dans le trafic. Comme un poisson dans l'eau, Vettel est très vite sorti du brouillard indien. Une fois évacuée la menace Mark Webber, seul à résister mais encore une fois malheureux cette saison (abandon sur un problème de boîte de vitesse et d'alternateur, ndlr), il a volé jusqu'au drapeau à damier. A l'arrivée, Vettel s'est fendu d'une série de "donuts" dans la ligne droite des stands. Manoeuvre interdite mais l'Allemand ne se refuse rien. En sortant de sa Red Bull, il s'est agenouillé et s'est prosterné devant la RB09. Il sait tout ce qu'il doit à sa monoplace et à une équipe autrichienne entièrement acquise à sa cause.

Vettel ne réalise pas

"Je suis bouleversé, je ne sais pas quoi dire", a réagi Vettel à chaud, sur  le podium. "C'est l'une des plus belles journées de ma vie, car quand j'étais  petit pour moi courir en F1 c'était quelque chose de très lointain. J'ai  beaucoup de gens à remercier parce qu'ils m'ont beaucoup appris, depuis le  karting, et je les ai écoutés", a ajouté Vettel, 26 ans. "Réussir ce qu'on a fait depuis quatre ans (avec l'équipe Red Bull Racing),  c'est incroyable. Je ne me sens pas vieux, et je ne réalise pas du tout,  peut-être que dans dix ans je comprendrai mieux", a aussi dit Vettel. Le voir au niveau de Prost et désormais à portée de Fangio devrait l'aider à comprendre son nouveau statut dans l'histoire de son sport.

Grosjean poursuit sa série

Si la course a été d'une grande limpidité pour Vettel, elle a aussi confirmé l'ascension de Romain Grosjean. Lotus s'était loupé en qualifications. En course, la stratégie de l'écurie luxembourgoise a été parfaite avec le Français. Parti de la 17e position sur la grille de départ, Grosjean a effectué une superbe remontée jusqu'au podium. Quatorze places de gagnées pour s'offrir son troisième podium consécutif. En revanche, Lotus a perdu des gros points avec Kimi Räikkönen. Faute de l'avoir maintenu coûte que coûte en piste avec des pneus à l'agonie, l'écurie a vu le Finlandais s'effondrer dans les derniers tours. De la 2e place, il a reculé à la 7e.

Classement du GP d'Inde

1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault), les 307,249 km en 1 h 31:12.187     (moyenne: 202,131 km/h)
2. Nico Rosberg (GER/Mercedes) à 29.823
3. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 39.892
4. Felipe Massa (BRA/Ferrari) à 41.692
5. Sergio Pérez (MEX/McLaren-Mercedes) à 43.829
6. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 52.475
7. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) à 1:07.988
8. Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes) à 1:12.868
9. Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes) à 1:14.734
10. Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari) à 1:16.237
11. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 1:18.297
12. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault) à 1:18.951
13. Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari) à 1 tour
14. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) à 1 tour
15. Esteban Gutiérrez (MEX/Sauber-Ferrari) à 1 tour
16. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Renault) à 1 tour
17. Max Chilton (GBR/Marussia-Cosworth) à 2 tours
18. Jules Bianchi (FRA/Marussia-Cosworth) à 2 tours
19. Nico Hülkenberg (GER/Sauber-Ferrari) à 6 tours
   
Les autres concurrents n'ont pas été classés

Classements du championnat du monde

Pilotes
1. Sebastian Vettel (GER) 322 pts CHAMPION
2. Fernando Alonso (ESP) 207
3. Kimi Räikkönen (FIN) 183
4. Lewis Hamilton (GBR) 169
5. Mark Webber (AUS) 148
6. Nico Rosberg (GER) 144
7. Romain Grosjean (FRA) 102
8. Felipe Massa (BRA) 102
9. Jenson Button (GBR) 60
10. Paul di Resta (GBR) 40
11. Nico Hülkenberg (GER) 39
12. Sergio Perez (MEX) 33
13. Adrian Sutil (GER) 28
14. Daniel Ricciardo (AUS) 19
15. Jean-Eric Vergne (FRA) 13
16. Esteban Gutierrez (MEX) 6
17. Pastor Maldonado (VEN) 1
  
Constructeurs
1. Red Bull Racing 470 pts
2. Mercedes-AMG 313
3. Scuderia Ferrari 309
4. Lotus 285
5. McLaren Mercedes 93
6. Force India 68
7. Sauber 45
8. Scuderia Toro Rosso 32
9. Williams 1

Palmarès des pilotes champions du monde

7 titres: Michael Schumacher (GER)
5 titres: Juan Manuel Fangio (ARG)
4 titres: Sebastian Vettel (GER), Alain Prost (FRA)
3 titres: Ayrton Senna (BRA), Nelson Piquet (BRA), Niki Lauda (AUT), Jackie  Stewart (GBR), Jack Brabham (GBR)
2 titres: Fernando Alonso (ESP), Mika Häkkinen (FIN), Emerson Fittipaldi  (BRA), Graham Hill (GBR), Jim Clark (GBR), Alberto Ascari (ITA)
1 titre: 17 pilotes

Vidéo: Et de quatre pour Sebastian Vettel

Voir la video