Sebastian Vettel
Sebastian Vettel et sa Ferrari | JOSE JORDAN / AFP

Vettel récidive, Rosberg accumule

Publié le , modifié le

Sebastian Vettel (Ferrari) a récidivé et signé le meilleur temps de la 2e journée d'essais de préparation à la saison 2016 de Formule 1, mardi sur le circuit de Barcelone, alors que Nico Rosberg (Mercedes) a bouclé 172 tours.

Le quadruple champion du monde allemand avait déjà réalisé le meilleur temps absolu de la journée de lundi, avec sa nouvelle SF16-H. Il a amélioré ce  chrono de plus de deux secondes en tirant le meilleur des nouveaux pneus  "ultra-soft" (ultra-tendres) apportés par le manufacturier italien Pirelli,  fournisseur exclusif de la F1. "La voiture a fait un pas en avant, donc c'est positif, et le moteur a  progressé", a résumé Vettel en fin de journée, après avoir bouclé 126 tours au  total, soit le double de la veille. "Nous savons qu'il y a des domaines où on  doit encore s'améliorer, mais globalement je suis heureux", a ajouté  l'Allemand. Il passera le relais mercredi et jeudi à son coéquipier finlandais  Kimi Räikkönen. Sur 11 pilotes, huit ont réussi à faire 100 tours du circuit catalan, de  quoi donner à leurs ingénieurs des myriades de données chiffrées à analyser  dans les prochains jours. Une fiabilité bien meilleure que chaque année à la  même époque, sauf pour le Renault Sport F1 Team: Jolyon Palmer a dû arrêter les  frais au bout d'une quarantaine de tours, en raison d'un problème de turbo.

Ricciardo encore placé

A pneus équivalents, Vettel a devancé de près de sept dixièmes de seconde  l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), déjà bien placé lundi sur la feuille  de chronos (3e) avec sa RB12 à moteur Renault... siglé Tag-Heuer, le fabricant  suisse de montres haut de gamme et ex-sponsor de McLaren. Le troisième temps du jour a été l'oeuvre du Mexicain Sergio Pérez (Force  India), même s'il s'est contenté de pneus super-tendres, un peu moins  performants, sur la VJM09, apparemment bien née elle aussi. Le vice-champion du monde Nico Rosberg a bouclé 172 tours, record du jour,  au volant de la nouvelle Mercedes W07 Hybrid, qu'il avait brièvement découverte  vendredi dernier à Silverstone. Mais il n'a jamais cherché la performance en  pneus super ou ultra tendres et a passé l'après-midi à faire des longs relais,  la plupart en gommes "medium".

Son coéquipier Lewis Hamilton n'en avait fait "que" 156 lundi et reprendra  le volant mercredi, pour battre ce nouveau record d'assiduité. Autre détail  intéressant, dans la perspective de leur duel probable en 2016, Rosberg a roulé  une demi-seconde plus vite qu'Hamilton, et s'est approché à deux dixièmes de  seconde, en pneus medium, de sa pole position de mai dernier pour le Grand Prix  d'Espagne. Chez McLaren-Honda, la journée a été chargée, avec d'abord l'annonce du  remplacement de Yasuhisa Arai, le patron de Honda F1, par son collègue Yusuke  Hasegawa, le 1er mars. Sur la piste, Fernando Alonso a beaucoup roulé (119  tours) puis, très souriant, s'est exprimé devant la presse pour montrer que la  confiance était déjà de retour dans le camp anglo-nippon, après une saison 2015  catastrophique.

AFP