Vettel Loeb portrait remise des prix FIA 122010
Sebastian Vettel, champion du monde de F1, et Sébastien Loeb, septuple champion du monde des rallyes | AFP - LIONEL CIRONNEAU

Vettel – Loeb, duo gagnant !

Publié le , modifié le

L'un étend son règne, l'autre le débute. Septuple champion du monde des rallyes (série en cours), Sébastien Loeb montre la voie à son jeune homologue de la F1, Sebastian Vettel, sacré pour la première fois cette saison.

Loeb l'insatiable

Nom: Loeb
Prénom: Sébastien
Nationalité: française
Age: 36 ans
Date et lieu de naissance: 26 février 1974 à Haguenau (FRA)
Taille / Poids : 1,71 m / 70 kg
Copilote: Daniel Elena (MON)
. Championnat du monde WRC
1er (2004 à 2010), 2e (2003)
Nombre de rallyes disputés en Championnat du monde (WRC): 138
Nombre de victoires: 62

Après un titre WRC 2009 obtenu de justesse au RAC, il fallait remettre les pendules à l'heure pour Sébastien Loeb. Une année plus tard, le patron a mis les choses au point. Et de quelle façon ! 2010 restera comme la saison la plus aboutie du pilote alsacien avec une maîtrise absolue de sa Citroën C4 et de son championnat. Avec huit victoires au compteur et que des podiums hormis le rallye du Japon (5e), il n'a resté que quelques miettes à manger pour les autres pilotes du Mondial. Mikko Hirvonen à coté de ses pompes, seuls Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala ont réussi à surprendre le "Master" d'Olivier Quesnel, le patron de Citroën Racing.

Année de tous les records (7 titres, 62 victoires, plus de 700 scratches), 2010 est aussi l'année du feu d'artifice alsacien. Après son étrange échec du Japon, Loeb est allé chercher sa 7e étoile sur ses terres lors d'un rallye de France disputé dans la liesse. Jamais rassasié, l'Alsacien a offert un récital à ses supporters, remportant du même coup le titre à deux rallyes de la fin. La page C4 WRC se tourne en 2010 au profit de la nouvelle DS3. Avec son copilote Daniel Elena, Sébastien Loeb entend bien être le premier à faire triompher le nouveau bolide aux Chevrons. Il est évidemment le mieux placé même si la menace de Sébastien Ogier, son dauphin au classement et futur équipier chez Citroën Racing, se fait plus pressante. Et si on avait un remake du duel Prost – Senna en WRC l'an prochain ?

Vettel l'intrépide

Nom: Vettel
Prénom: Sebastian
Date et lieu de naissance: 3 juillet 1987 à Heppenheim (ALL)
Nationalité: Allemand
Taille / Poids : 1,76 m / 60 kg
Ecurie 2010: Red Bull (moteur Renault)
. Championnat du monde de F1
GP courus: 43
Victoires: 5
Pole position: 5
Podium: 9
Points marqués en carrière: 125
Points marqués 2009: 84
Classements: 2e (2009), 8e (2008), 14e (2007)

On l'avait vu venir Sebastian Vettel. Premier en tout dès son plus jeune âge. Premier partout. Plus jeune pilote à avoir inscrit un point - lors de son premier GP -, à avoir mené une course, à avoir décroché une pole position ou à avoir remporté un Grand Prix, l'Allemand est, depuis le 14 novembre dernier, le plus jeune champion du monde de l'histoire à 23 ans, 4 mois et 11 jours. Il dépasse ainsi de 157 jours Lewis Hamilton qui avait lui-même détrôné Fernando Alonso. Pur produit de l'école Red Bull, Vettel fait plus que jamais souffler le vent du jeunisme sur la F1. "Ses réussites sont assez remarquables. Ce qu'il a atteint en aussi peu de temps n'est rien moins que sensationnel", affirme, conquis, le patron de son écurie Christian Horner.

Vettel est pourtant parti de loin cette saison. Rarement distancé, il n'a jamais pointé en tête du classement avant le dernier Grand Prix de l'année à Abou Dhabi. Malgré les avaries (trois casses mécaniques) et les tempêtes (deux grosses fautes en Turquie et en Belgique), il n'a jamais baissé les bras. Certes, il disposait de la meilleure voiture du plateau mais sa fin de saison est tout simplement fabuleuse avec trois succès en quatre courses dont la dernière décisive face à Alonso, Webber et Hamilton. Est-ce le début d'un règne à la Scumacher ? Mario Theissen, l'ancien patron de Sebastian Vettel chez BMW, qui l'a vu éclore, en est convaincu. "C'est déjà un pilote de pointe alors qu'il n'a que 23 ans. Si tout se passe bien, il a encore 15 ans de F1 (devant lui). Donc il peut encore gagner un certain nombre de Championnats s'il a la bonne voiture." Vettel est lui plus prudent : "C'est encore loin tout cela, il va falloir revenir sur terre, glisse l'Allemand. Ce titre n'est pas une fin. Cela doit continuer". Dès 2011 évidemment !