Webber Vettel Red Bull Sepang Malaisie 2013
Les Red Bull ont fait la loi | AFP

Vettel en patron

Publié le , modifié le

Parti en pole à Sepang, Sebastian Vettel a signé la 27e victoire de sa carrière en remportant le GP de Malaisie. Red Bull s'offre le doublé avec la deuxième place pour Mark Webber qui a livré un sacré mano a mano avec son coéquipier. Lewis Hamilton (Mercedes) complète le podium. Romain Grosjean (Lotus) termine 6e.

Sebastian Vettel est sorti vainqueur d'un Grand Prix de Malaisie marqué par les nombreux incidents dans les stands et les consignes d'équipes, plus ou moins respectées. Dimanche sur la piste de Sepang finalement épargnée par la pluie après avoir essuyé un violent orage, l'Allemand parti en pole a eu maille à partir avec son coéquipier Mark Webber, le seul capable de suivre le rythme du triple champion du monde. Fernando Alonso avait tenté de rester dans les roues du pilote Red Bull, mais l'Espagnol de Ferrari y a laissé un aileron dès le premier tour avant d'être contraint à l'abandon au suivant.

Longtemps en tête, Webber a, lui aussi, dû rendre les armes face à son coéquipier après une manoeuvre viril de ce dernier à dix tours de l'arrivée. Coéquipier, un terme un peu usurpé tant les deux pilotes n'ont pas joué la tactique collective. Loin devant la concurrence, Webber et Vettel se sont rendu coup pour coup, dans des dépassements parfois à la limite de l'accrochage et sous les regards quelque peu interloqués du staff Red Bull qui appelait à un peu de retenu pour éviter une catastrophe. En patron de la F1, Vettel, avec des pneus sérieusement détériorés, n'a jamais voulu abdiquer, provoquant la colère de l'Australien à l'issue de la course. Derrière, Nico Rosberg et Lewis Hamilton se livraient une bataille toute aussi sévère. Le second avait pourtant débuté sa course par un moment de déconcentration se rendant dans le stand de McLaren au lieu de Mercedes au premier arrêt.

Grosjean 6e, premier point pour Vergne

Si Webber et Vettel n'ont rien lâché jusqu'au bout, Rosberg a, lui, dû s'incliner face aux consignes d'équipe et à Ross Brawn qui lui demandait de lever le pied alors que l'Allemand tournait beaucoup plus vite que l'Anglais. Rosberg doit finalement se contenter de la 4e place, non sans avoir démontré qu'il méritait mieux. "N'oubliez pas ce dernier tour", a-t-il lâché à Brawn à l'arrivée alors qu'Hamilton montait sur le podium.

Vettel signe donc sa 27e victoire en carrière. Loin d'être la plus brillante ni la plus célébrée. Sur le podium, les trois hommes avaient le masque et l'ambiance les jours à venir s'annonce tumultueuse chez Red Bull comme chez Mercedes. Romain Grosjean (Lotus), qui a opéré trois changements de pneus contre quatre pour les cinq premiers, prend la 6e place devant Kimi Raikkonen, vainqueur du premier Grand Prix de la saison. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) empoche son tout premier point grâce à sa 10e place et après avoir heurté son compatriote Charles Pic (Caterham) dans les stands. Jules Bianchi (Marussia) finit 13e, juste devant Pic.

Au classement du championnat du monde, Vettel prend la tête devant Raikkonen et Webber.

Classement de la course

1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull), les 310,408 km en 1 h 38:56.681
2. Mark Webber (AUS/Red Bull)                à     4.298
3. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)                     à    12.181
4. Nico Rosberg (GER/Mercedes)                       à    12.640
5. Felipe Massa (BRA/Ferrari)                        à    25.648
6. Romain Grosjean (FRA/Lotus)               à    35.564
7. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus)                à    48.479
8. Nico Hülkenberg (GER/Sauber)              à    53.044
9. Sergio Pérez (MEX/McLaren)               à  1:12.357
10. Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso)        à  1:27.124
11. Valtteri Bottas (FIN/Williams)            à  1:28.610
12. Esteban Gutierrez (MEX/Sauber)            à    1 tour
13. Jules Bianchi (FRA/Marussia)             à    1 tour
14. Charles Pic (FRA/Caterham)                à    1 tour

15. Giedo van der Garde (NED/Caterham)        à    1 tour
16. Max Chilton (GBR/Marussia)               à    2 tours
17. Jenson Button (GBR/McLaren)              à 3 tours
18. Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso)         à 5 tours

 

Classement du championnat du monde

1. Sebastian Vettel (GER)     40 pts
2. Kimi Räikkönen (FIN)       31
3. Mark Webber (AUS)          26
4. Lewis Hamilton (GBR)       25
5. Felipe Massa (BRA)         22
6. Fernando Alonso (ESP)      18
7. Nico Rosberg (GER)         12
8. Romain Grosjean (FRA)       9
9. Adrian Sutil (ALL)          6
10. Paul di Resta (GBR)         4
. Nico Hülkenberg (GER)       4
12. Jenson Button (GBR)         2
. Sergio Perez (MEX)          2
14. Jean-Eric Vergne (FRA)      1

Constructeurs:
1. Red Bull Racing            66 pts
2. Scuderia Ferrari           40
. Lotus                      40
4. Mercedes-AMG               37
5. Force India                10
6. McLaren Mercedes            4
. Sauber                      4
8. Toro Rosso                  1