Sebastian Vettel (Red Bull) Inde
Sebastian Vettel (Red Bull - Renault) au sommet | MANAN VATSYAYANA / AFP

Vettel en démonstration

Publié le , modifié le

Leader inconsteté de la F1, Sebastian Vettel a enfoncé le clou lors des qualifications du GP d'Inde. Le pilote Red Bull-Renault s'est à nouveau hissé en pole position, la 7e de la saison, et se met dans les meilleures conditions pour remporter dimanche sa 4e couronne mondiale. L'Allemand a devancé les deux flèches d'argent de Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Fernando Alonso n'est liu que 8e. Eliminè dès la Q1 à cause d'une erreur de Lotus, Romain Grosjean partira le couteau entre les dents de la 17e place.

A trop vouloir préserver ses pneus, on peut parfois passer au travers d'une qualification ou d'une course. Romain Grosjean l'a vécu à ses dépens samedi pendant la Q1. Faute d'avoir pu réagir à temps face à la concurrence et repartir en piste avec des gommes tendres plus efficaces, l'écurie Lotus a fortement handicapé les chances du Français de réussir un nouveau podium en F1. "On s'est raté, ça arrive, a réagi Grosjean, déçu mais compréhensif envers Lotus. C'était plus serré qu'on ne le pensait. On est ensemble, on prend des décisions ensemble. On ne va pas rejeter la responsabilité sur untel ou untel." Dans l'état major de Lotus, on reconnaît la boulette et on espère rectifier ça en course dimanche. "On a tout simplement été trop ambitieux, a indiqué le Team Principal Eric Boullier. On pensait que ça suffirait pour aller en Q2. On utilisera la stratégie la plus agressive possible dimanche et on verra." Malgré un traitement égal dans l'équipe, Lotus a eu plus de chance avec Kimi Räikkönen, qualifié en 3e ligne (6e temps).

Vettel intouchable

Entre Sebastian Vettel et Red Bull, il n'y a aucune incompréhension. Sur un nuage, l'Allemand a glissé sans difficulté jusqu'en Q3. Face à la crème de la crème, Vettel en a remis une couche. Un tour parfait et une grosse claque sur le casque de ses rivaux. C'est la 43e pole position de Vettel en F1 et la 7e cette saison, même si  le champion allemand, en quête d'un 4e titre d'affilée, a un peu mordu sur l'extérieur de la piste lors de son meilleur tour en 1 min 24 sec 119/1000,  nouveau record absolu du circuit de Buddh. "Je ne veux pas penser au titre, même si une personne sur deux dans le paddock m'en parle", a dit Vettel en conférence de presse. Si l'Allemand termine dans les cinq premiers dimanche, on ne parlera plus... Loin derrière Vettel, Mercedes s'affiche. Rosberg et Hamilton sont 2e  et 3 mais à plus de 7/10e. Chez les Français, Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) est le mieux classé avec son 14e temps. Jules Bianchi (Marussia) est 19e et Pic (Caterham) 21e.

Grille de départ

    1re ligne:
    Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)
    Nico Rosberg (GER/Mercedes)
    2e ligne:
    Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)
    Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)
    3e ligne:
    Felipe Massa (BRA/Ferrari)
    Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault)
    4e ligne:
    Nico Hülkenberg (GER/Sauber-Ferrari)
    Fernando Alonso (ESP/Ferrari)
    5e ligne:
    Sergio Pérez (MEX/McLaren-Mercedes)
    Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)
    6e ligne:
    Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari)
    Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes)
    7e ligne:
    Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes)
    Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari)
    8e ligne:
    Valtteri Bottas (FIN/Williams-Renault)
    Esteban Gutiérrez (MEX/Sauber-Ferrari)
    9e ligne:
    Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault)
    Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault)
    10e ligne:
    Jules Bianchi (FRA/Marussia-Cosworth)
    Giedo van der Garde (NED/Caterham-Renault)
    11e ligne:
    Charles Pic (FRA/Caterham-Renault)
    Max Chilton (GBR/Marussia-Cosworth)