Vettel Red Bull sortie Stand Barcelone essais hiver 032011
Sebastian Vettel (Red Bull) | Paul Gilham/Getty Images

Vettel arrache la pole

Publié le , modifié le

Sebastian Vettel (Red Bull) a signé la pole position du GP de Malaisie en devançant d'un dixième de seconde Lewis Hamilton et sa McLaren ! Leur coéquipiers respectifs se partagent le deuxième ligne, Mark Webber précédant Jenson Button. Derrière, Ferrari et Lotus Renault se partagent les miettes...

 A ceux qui pensaient que Sebastian Vettel allait écraser la concurrence en Malaisie après sa démonstration en Australie lors du premier grand-prix de la saison, la séance de qualifications de ce samedi a apporté un démenti relatif. Certes, l'Allemand a de nouveau signé le meilleur temps, comme à Melbourne, mais que ce fut dur cette fois ! Un dixième de seconde : c'est l'écart qui sépare le champion du monde en titre de Lewis Hamilton. Autant dire trois fois rien. Sur une McLaren extrêmement véloce sur ce circuit de Sepang, le Britannique a poussé Vettel dans ses derniers retranchements et la lutte entre les deux hommes fut somptueuse. Et prometteuse pour la course car derrière, les coéquipiers poussent au portillon ! 

Vers un championnat à deux vitesses ?

Avec une seconde ligne Webber-Button, la confirmation de la domination du duo Red Bull-McLaren en ce début de saison se précise sérieusement. Sauf surprise majeure, la victoire ne devrait donc pas échapper à l'un de ces quatre hommes dimanche car on voit mal Ferrari se mettre au niveau d'ici 24 heures. Encore décevante, la Scuderia reste en retrait par rapport à ses deux rivales et doit se contenter de la 5e place sur la grille avec Fernando Alonso. L'Espagnol s'élancera aux côtés de l'Allemand Nick Heidfeld (Lotus Renault, 6e), alors que le Brésilien Felipe Massa (Ferrari, 7e) partira en 4e ligne avec le Russe Vitaly Petrov (Lotus Renault, 8e). Avec l'émergence de Lotus c'est bien un championnat à deux vitesses qui se dessine en haut du tableau. Inquiétant ? Une chose est sur pour le moment, Mercedes, avec Rosberg et Schumacher respectivement 9e et 11e sur la grille, ne peut pas encore prétendre à jouer dans la cour des grands.

Sebastian Vettel (ALL/Red Bull, meilleur temps) : "Tout le week-end, j'étais content de la voiture, mais jamais au point de me le prouver à moi-même, sans jamais trouver le bon rythme. Pourtant j'y croyais. Je savais que c'était quelque part. Quand tu pars en qualifications, tu baisses ton pantalon et tu regardes ce que tu as (sic). Je suis très heureux d'y être arrivé. C'est très important d'être du bon côté, sur la partie propre de la piste, où les roues patinent moins au départ".
Jenson Button (GB/McLaren, 4e position) : "Il semble qu'on va bien ferrailler dimanche. Nous sommes beaucoup plus proches des Red Bull que ce que beaucoup attendaient. Et nous disposons d'une marge sur les gars derrière nous. Donc le combat se fera j'espère entre nous quatre".

Qualifications N.3:
1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) 1:34.870
(moyenne: 210,338 km/h)
2. Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes) 1:34.974
3. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) 1:35.179
4. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) 1:35.200
5. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) 1:35.802
6. Nick Heidfeld (GER/Lotus-Renault) 1:36.124
7. Felipe Massa (BRA/Ferrari) 1:36.251
8. Vitaly Petrov (RUS/Lotus-Renault) 1:36.324
9. Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:36.809
10. Kamui Kobayashi (JPN/Sauber-Ferrari) 1:36.820

Eliminés Q2:
11. Michael Schumacher (GER/Mercedes)
12. Sébastien Buemi (SUI/Toro Rosso-Ferrari)
13. Jaime Alguersuari (ESP/Toro Rosso-Ferrari)
14. Paul di Resta (SCO/Force India-Mercedes)
15. Rubens Barrichello (BRA/Williams-Cosworth)
16. Sergio Perez (MEX/Sauber-Ferrari)
17. Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes)

Eliminés Q1:
18. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Cosworth)
19. Heikki Kovalainen (FIN/Team Lotus)
20. Jarno Trulli (ITA/Team Lotus)
21. Timo Glock (GER/Virgin-Cosworth)
22. Jérôme d'Ambrosio (BEL/Virgin-Cosworth)
23. Vitantonio Liuzzi (ITA/Hispania-Cosworth)
24. Narain Karthikeyan (IND/Hispania-Cosworth)

Julien Lamotte