Vergne portrait casque essais Toro Rosso 112010
Jean-Eric Vergne | DR

Vergne met le contact

Publié le , modifié le

C'était Noël avant l'heure pour Jean-Eric Vergne, invité à rouler en essais avec une Toro Rosso sur le circuit de Yas Marina. Le jeune pilote français (20 ans) a été récompensé de son excellente saison 2010 qui l'a vu être sacré champion de Formule 3 britannique avec 13 victoires, 20 pole position et 14 meilleurs tours. "C'est une belle touche finale à cette année. C'est quand même fantastique pour moi. Je suis super content. C'est une belle opportunité."

Emerveillé et ambitieux, Vergne espère rouler dans les traces de Sebastian Vettel, tout nouveau champion du monde de F1 et issu, comme lui, de la filière Red Bull. "Ces deux jours ne sont pas un aboutissement mais une étape. Mon rêve n'a  jamais été de conduire une Formule 1 mais d'être champion du monde de F1", a-t-il poursuivi. A lui pour cela de réaliser une année 2011 "aussi bonne que celle-ci" pour  "donner à (son) sponsor le résultat qu'il attend", a estimé Vergne, espérant  "arriver dans un an en F1".

Mardi, Jean-Eric Vergne a signé le 7e temps de la journée, près de 3  secondes plus lent que Daniel Ricciardo, autre pilote de la filière Red Bull. "Nous avons connu une journée très remplie, partagée entre une évaluation du  pilote et un travail sur certains éléments pour la voiture de l'année  prochaine", a raconté l'ingénieur en chef de Toro Rosso, Laurent Mekies. "Jean-Eric a été constant toute la journée. Il est bon qu'il ait été en  assez bonne forme pour tourner 93 tours sans aucun problème", a-t-il jugé.