Un ultimatum pour le GP de Bahrein

Publié le

Le conseil mondial de la FIA, réuni à Paris, a demandé à Bahrein de lui signifier d'ici au 1er mai s'il serait en capacité d'organiser un Grand Prix de Formule 1 cette saison, selon un communiqué diffusé par la Fédération internationale de l'automobile. Les manifestations populaires contre le pouvoir dans le pays ont conduit la FIA à renoncer au GP, prévu le 13 mars.