Lewis Hamilton Mercedes
Lewis Hamilton (Mercedes) est encore parti à la faute | BEHROUZ MEHRI / AFP

Soleil couchant pour Hamilton au Japon

Publié le , modifié le

Un nouveau départ raté a enterré les chances de Lewis Hamilton de remporter le Grand prix du Japon à Suzuka. Nico Rosberg, impérial, s'est imposé devant Max Verstappen et son coéquipier britannique, désormais distancé de 33 points au championnat du monde. Mercedes, avec ce nouveau doublé, est sacré champion du monde des constructeurs.

La première info de ce grand prix du Japon n'en est pas vraiment une : le champion du monde 2016 sera mathématiquement un pilote Mercedes. Quel scoop. La seconde c'est que ce dernier pourrait bien être Nico Rosberg. L'Allemand fait durer son été indien en signant un 4e succès lors des 5 dernières courses, tout en l'emportant, pour la première fois de sa carrière, à Suzuka. Pour cela, Rosberg n'aura même eu à trop forcer son talent car Lawis Hamilton a encore craqué. 

Verstappen encore à la limite

L'Anglais s'est encore fait hara-kiri au Japon. Parti en deuxième position sur la grille, le triple champion du monde a de nouveau complètement manqué son envol quand son coéquipier, lui, arrachait le bitume dès sa mise en action. Huitième après quelques virages sur un circuit aussi sinueux, Hamilton pouvait déjà clairement dire adieu à la victoire. Au prix d'une belle, mais pas irrésistible, remontée, il terminait sur la troisième marche du podium derrière le toujours surprenant Max Verstappen, qui avait résisté jusqu'au bout, et de manière parfois limite, au retour de la deuxième Mercedes. Ferrari, dans le coup mais à qui il manque toujours l'étincelle, plaçait  Vettel et Räikkönen aux 4e et 5e places. 

La firme à l'étoile, avec ce nouveau doublé et cette 60e victoire en grand prix, est donc sacrée championne du monde des constructeurs. Et pourrait donc voir un pilote allemand lui aussi, inscrire son nom au palmarès pilote. Avec cette 9e victoire cette saison, Nico Rosberg file vers son premier titre alors qu'il ne reste plus que 4 courses à disputer. Si jamais Hamilton venait à les gagner, il "suffirait" à son coéquipier de terminer deuxième à chaque fois pour être sacré. 

Déclarations : 

Max Verstappen (NED/Red Bull), 2e de la course, 5e du championnat : "Il y avait beaucoup de trafic, mais nous avons un peu économisé les pneus dans le dernier relais. Nous avons eu une excellente stratégie, et batailler en piste avec Mercedes, c'est toujours positif. Lewis (Hamilton) attaquait très fort en fin de course et nous avons eu une petite frayeur dans la chicane (au dernier tour, ndlr). Ma voiture se comportait vraiment bien. J'étais en train d'essayer de suivre Nico (Rosberg). Bien sûr, Lewis se rapprochait sérieusement de moi et je sais qu'il se bat pour le Championnat du monde, donc je n'allais pas faire de choses folles. Finalement, j'ai réussi à maintenir mes pneus en vie et je suis très heureux d'avoir pu conserver cette deuxième place. C'est bien sûr un excellent résultat pour moi, et de loin l'une de mes meilleures courses, mais je pense aussi pour l'équipe, pour le classement des constructeurs."

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), 3e de la course, 2e du championnat (à 33 points de Rosberg), 100e podium en F1 : "Félicitations à l'équipe, je suis très fier d'en faire partie et d'avoir marqué des points aujourd'hui (dimanche). Félicitations aussi aux personnes qui travaillent à l'usine de Brixworth (spécialisée dans les moteurs, ndlr). Je ne pense pas que l'humidité sur la piste ait un rapport avec mon départ. J'ai fait une erreur, j'ai patiné et c'était compliqué de remonter. L'équipe a fait un travail formidable sur le muret des stands. Nico (Rosberg) a fait du très bon boulot, félicitations à lui. Je me suis battu à la fin, j'ai tout donné, je dois désormais penser à la suite. Je donnerai tout ce que j'ai comme je l'ai fait en course aujourd'hui (dimanche). J'ai maintenant hâte de rentrer chez moi puis de passer à la course suivante."

Le classement de la course :
1. Nico Rosberg (GER/Mercedes), les 307,471 km en 1 h 26:43.333
(moyenne: 212,728 km/h)
2. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) à 4.978
3. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 5.776
4. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 20.269
5. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 28.370
6. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) à 33.941
7. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 57.495
8. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 59.177
9. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 1:37.763
10. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 1:38.323
11. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1:39.254
12. Jolyon Palmer (GBR/Renault) à 1 tour
13. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Ferrari) à 1 tour
14. Kevin Magnussen (DEN/Renault) à 1 tour
15. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) à 1 tour
16. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) à 1 tour
17. Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Ferrari) à 1 tour
18. Jenson Button (GBR/McLaren-Honda) à 1 tour
19. Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari) à 1 tour
20. Esteban Gutiérrez (MEX/Haas-Ferrari) à 1 tour
21. Estéban Ocon (FRA/Manor-Mercedes) à 1 tour
22. Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes) à 1 tour
 

Classement des pilotes:
1. Nico Rosberg (GER) 313 pts
2. Lewis Hamilton (GBR) 280
3. Daniel Ricciardo (AUS) 212
4. Kimi Räikkönen (FIN) 170
5. Max Verstappen (NED) 165
6. Sebastian Vettel (GER) 165
7. Valtteri Bottas (FIN) 81
8. Sergio Pérez (MEX) 80
9. Nico Hülkenberg (GER) 54
10. Felipe Massa (BRA) 43
11. Fernando Alonso (ESP) 42
12. Carlos Sainz Jr (ESP) 30
13. Romain Grosjean (FRA) 28
14. Daniil Kvyat (RUS) 25
15. Jenson Button (GBR) 19
16. Kevin Magnussen (DEN) 7
17. Jolyon Palmer (GBR) 1
18. Pascal Wehrlein (GER) 1
19. Stoffel Vandoorne (BEL) 1

Classement des constructeurs:
1. Mercedes-AMG 593 pts (champion)
2. Red Bull 385
3. Ferrari 335
4. Force India 134
5. Williams 124
6. McLaren-Honda 62
7. Toro Rosso 47
8. Haas 28
9. Renault 8
10. Manor 1

Julien Lamotte