Schumacher 1993
Montreal, le 13 Juin 1993. Cette fois, c'est derrière Alain Prost que Schumi termine le GP du Canada. Huit ans plus tard, l'Allemand égalera le record du Français de quatre titres de champion du monde et de 51 victoires en GP. | AFP

Schumacher, une carrière menée à fond

Publié le , modifié le

Michael Schumacher, septuple champion du monde de Formule 1, dans un état critique lundi à Grenoble suite à une chute à skis, à Méribel, dans les Alpes françaises, est le plus grand champion de l'histoire de la F1 au niveau du palmarès. Voici les faits marquants de ses 19 saisons sur les circuits.

25 août 1991: première course en F1 au Grand Prix de Belgique, au volant  d'une Jordan.
   
30 août 1992: passé chez Benetton, Schumacher signe sa première victoire en  F1 au GP de Belgique.
   
13 novembre 1994: il remporte son premier titre de champion du monde dans  des conditions controversées en raison d'une collision avec son rival pour le  sacre, le Britannique Damon Hill (Williams), lors du dernier GP de la saison à  Adelaïde (Australie).
   
1995: deuxième titre de champion du monde avec l'écurie Benetton, avant de  rejoindre Ferrari.

26 octobre 1997: disqualification du Championnat après un nouvel accrochage  avec le Canadien Jacques Villeneuve lors du dernier GP de la saison à Jerez  (Espagne).
   
8 octobre 2000: sacré pour la troisième fois après sa victoire au GP du  Japon à Suzuka, il permet à Ferrari de décrocher son premier titre mondial  depuis 21 ans.
   
2001: il remporte neuf GP et obtient 11 pole positions sur la route de son  deuxième titre de champion du monde d'affilée chez Ferrari.
   
2002: troisième couronne mondiale consécutive grâce à une saison marquée  par 11 victoires en GP et une place sur le podium lors des 17 GP disputés.
   
2003: champion du monde pour la sixième fois, il bat le record du nombre de  titres mondiaux, alors détenu par l'Argentin Juan Manuel Fangio (5).
   
2004: cinquième titre consécutif, le septième et dernier de sa carrière,  conquis grâce à 13 succès en 18 GP, le meilleur bilan établi en une saison de  F1.
   
10 septembre 2006: Schumacher annonce qu'il va mettre un terme à sa  carrière à 37 ans.
   
1er octobre 2006: 91e et dernière victoire en GP à Shanghaï.
   
23 décembre 2009: il annonce son retour en F1 chez Mercedes, avec  l'objectif de redevenir champion du monde dans les trois ans.
   
2010: pour la saison qui marque son retour, il termine à un décevant  neuvième rang au classement des pilotes.
   
24 juin 2012: troisième place au GP d'Europe à Valence (Espagne), son  unique podium depuis son retour en F1.
   
4 octobre 2012: Schumacher annonce qu'il prendra sa retraite sportive  définitive à la fin de la saison, suite à son remplacement chez Mercedes par le  Britannique Lewis Hamilton en 2013.
   
25 novembre 2012: 308e et dernier Grand Prix, à Sao Paulo, au Brésil. Il  termine à la 7e place de la course, remportée par le Britannique Jenson Button.
   
29 décembre 2013: alors qu'il skie hors-pistes, avec son fils, à Méribel,  l'ancien champion chute et heurte un rocher. Héliporté à l'hôpital de Grenoble,  il est opéré et dans un état critique.

AFP