Mark Webber
L'Australien Mark Webber | AFP - BORIS HORVAT

Schumacher meilleur temps, Webber en pole à Monaco

Publié le , modifié le

A l'issu de la Qualification 3 du Grand Prix de Monaco, Michael Schumacher (Mercedes) a réalisé le meilleur temps, mais ne s'élancera pas de la pole-position dimanche pour la course, puisque pénalisé de cinq places lors du Grand Prix d'Espagne. Du coup, c'est Mark Webber (Red Bull) qui héritera de la première place sur la grille, devant Nico Rosberg (Mercedes), Lewis Hamilton (McLaren) et Romain Grosjean (Lotus).

Vainqueur du dernier Grand Prix, en Espagne, Pastor Maldonado n'a pas vécu un samedi très positif. Un accrochage avec le Mexicain Perez (Sauber) lors de la 3e et dernière séance d'essais libres a conduit les commissaires à le pénaliser d'un recul de dix places sur la grille de départ. Et à Monaco, perdre dix places, c'est plus qu'un handicap. Mais le Vénézuélien s'est battu comme un beau diable pour limiter la casse, son 9e temps sur la piste l'envoyant en 19e place sur la grille.

Jenson Button, pour sa part, n'y est pas parvenu. Vainqueur ici-même en 2009, le Britannique n'a pas trouvé les bons réglages et le bon rythme dans les rues monégasques, son 13e temps le condamnant à regarder la Q3 depuis les stands, en compagnie notamment de Jean-Eric Vergne, qui a endommagé l'aileron avant de sa Toro Rosso durant la Q2 (17e temps). Un terrible affront pour l'ancien champion du monde, qui aura bien du mal à exister lors de la course si les conditions météorologiques ne jouent pas de mauvais tours.

Vettel pas chronométré en Q3

A la peine, il n'a pas été seul. Les Lotus de Romain Grosjean et de Kimi Raikkonen ont été obligées de s'employer jusque dans les dernières secondes pour s'offrir un passage en Q3, tout comme le double champion du monde en titre, Sebastian Vettel. Ce coup de chaleur a semblé redonner de l'allant au Français, éphémère meilleur temps de cette séance, avant de finir avec le 5e temps, battu par l'intense bagarre pour la pole dans les dernières secondes. Quant à l'Autrichien, il n'a pas tenté sa chance dans cette séance, récupérant donc le 10e et dernier temps de la Q3. Pour mieux préparer sa course ou parce qu'il ne parvenait pas à trouver des réglages satisfaisants en qualifications ?

Après les nuages, voici le ciel bleu. Les Ferrari, avec Felipe Massa en tête, ont retrouvé de bonnes couleurs, se mêlant à la lutte jusque dans les derniers instants, le Brésilien réalisant le 7e temps juste derrière Fernando Alonso. Les Mercedes ont également été à la fête, avec un Nico Rosberg qui a joué les premiers rôles en permanence, avant que Michael Schumacher ne réalise le meilleur temps. Mais le recordman des pôles, des victoires et des titres, était sous le coup d'une pénalité de cinq places, suite au Grand Prix d'Espagne. S'il s'est montré le plus rapide sur la piste, il ne s'élancera donc que de la 6e position. Tous ses rivaux montent donc d'un cran, à commencer par Mark Webber, longtemps dans le coup avec sa Red-Bull, et qui avait claqué le temps le plus rapide juste avant Schumi. En 2010, il s'était élancé de la première place ici-même. Deux ans après, ce sera encore le cas, pour la 10e pôle de sa carrière.

La séance de qualifications

Qualifications N.3:
1. Michael Schumacher (GER/Mercedes-AMG) 1:14.301
2. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) 1:14.381
3. Nico Rosberg (GER/Mercedes-AMG) 1:14.448
4. Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes) 1:14.583
5. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) 1:14.639
6. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) 1:14.948
7. Felipe Massa (BRA/Ferrari) 1:15.049
8. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) 1:15.199
9. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault) 1:15.245
10. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) pas de temps en Q3

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze