Nico Rosberg mercedes
Le pilote Mercedes Nico Rosberg | AFP

Rosberg "réprimandé" par la direction de Silverstone

Publié le , modifié le

Nico Rosberg (Mercedes), vainqueur dimanche du Grand Prix de Grande-Bretagne, a été "réprimandé" par la direction de course, après sa victoire, à la suite d'un incident de course qui risquait de lui valoir une pénalité de 20 secondes.

Rosberg "n'a pas ralenti sous le régime des drapeaux jaunes, entre les virages 3 et 5, à 14h06 locales", soit peu après la mi-course, ont d'abord expliqué les commissaires de course de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), au sujet de la convocation du pilote et d'un représentant de son équipe, deux heures après l'arrivée. Après avoir entendu leurs explications sur les raisons pour lesquelles Rosberg n'avait pas ralenti, à ce moment-là de la course, et étudié les relevés télémétriques pour voir si cela ne lui avait pas procuré un avantage, la direction de course a seulement décidé de "réprimander" Rosberg, sans conséquence pour le classement général, a annoncé un porte-parole de la FIA.

Rosberg a gagné avec sept dixièmes d'avance seulement sur l'Australien Mark Webber (Red Bull), au terme d'une course neutralisée deux fois par la voiture de sécurité, en raison de débris de pneus et de carbone sur la piste, une première fois, et à la suite de l'abandon de Sebastian Vettel (Red Bull), la deuxième fois.

AFP