Rosberg meilleur temps du matin

Rosberg meilleur temps du matin

Publié le , modifié le

L'écurie Mercedes, avec un châssis 2011 équipé de pièces de sa monoplace 2012, a terminé en tête des chronos jeudi, ses trois jours d'essais sur le circuit espagnol de Jerez, devant la Lotus-Renault version 2012 du Français Romain Grosjean.

Comme Michael Schumacher mercredi, Nico Rosberg a approfondi la  connaissance des nouveaux pneus Pirelli, avec différentes quantités d'essence,  et a accumulé des informations techniques destinés à la mise au point de la W03  qui sera dévoilée le 21 février à Barcelone. Au total des trois jours, les deux pilotes allemands ont bouclé plus de  1.500 km d'essais. "Nous avons beaucoup appris sur les pneus et sur quelques  autres petites choses pour la nouvelle voiture", a résumé Rosberg, selon qui  les différents types de gomme sont "plus proches en performance cette année, et  les pneus arrière semblent plus résistants". "J'ai hâte d'être à Barcelone avec notre nouvelle Flèche d'Argent", a  conclu le jeune résident monégasque. Derrière cette W02 hybride mais équipée d'un diffuseur soufflé faisant  gagner plusieurs dixièmes au tour et désormais banni, la Lotus E20 de Grosjean  a été la meilleure des monoplaces 2012 conformes à la nouvelle réglementation  sur les échappements et l'aérodynamique.

Dure journée pour les débutants

Le Franco-Suisse a bouclé 117 tours jeudi, soit un de moins que Rosberg, et  s'est même permis de devancer le double champion du monde en titre, l'Allemand  Sebastian Vettel, qui découvrait la Red Bull RB8 à moteur Renault. Quant à  Lewis Hamilton, qui avait pris le relais de Jenson Button dans la McLaren  MP4-27, il a signé un 4e chrono lui aussi encourageant. Deux autres pilotes français ont roulé jeudi à Jerez, avec des résultats  contrastés. Dans la Toro Rosso à moteur Ferrari, Jean-Eric Vergne a réussi un  5e temps qui montre que sa STR7 est bien née et que l'émulation avec son  coéquipier, l'Australien Daniel Ricciardo, va jouer à plein. En revanche, dans la Force India à moteur Mercedes, Jules Bianchi, 4e  chrono mercredi, est parti à la faute, en pneus froids, dès son 2e tour de  circuit en tout début de matinée. Le passage dans le sable et le choc contre un mur de pneus n'ont pas fait  trop de dégâts, mais une pièce du système de freinage étant abîmée et devant  être envoyée d'Angleterre, l'écurie indienne a été mise en chômage technique.  L'Allemand Nico Hülkenberg ne succèdera donc que vendredi à Bianchi dans le  baquet de la VJM05. Autre débutant pas verni, le Néerlandais Giedo van der Garde, 3e pilote  chez Caterham, a provoqué le deuxième drapeau rouge de cette journée d'essais,  jeudi après-midi, après avoir quand même bouclé plus de 70 tours. Il sera  remplacé vendredi par l'Italien Jarno Trulli, titulaire du poste.

AFP