Rosberg maîtrise Hamilton à Monaco

Rosberg maîtrise Hamilton à Monaco

Publié le , modifié le

Auteur de la pole-position, Nico Rosberg (Mercedes) a remporté le Grand Prix de Monaco, pour la deuxième année de suite, devant son coéquipier Lewis Hamilton, qui n'a jamais été en capacité de l'attaquer. Malgré l'intervention à deux reprises du safety car (1er et 25e tour), le Britannique passe à côté d'une cinquième victoire lors de cette 6e épreuve de la saison, et abandonne la place de leader du championnat à l'Allemand. C'est le 5e doublé Mercedes cette saison. Daniele Ricciardo (Red-Bull), 3e dans les échappements de Hamilton, rafle son 2e podium consécutif de la saison, devant Fernando Alonso (Ferrari). Le quadruple tenant du titre, Sebastian Vettel (Red Bull), a abandonné dès le 5e tour. Romain Grosjean (Lotus) finit 8e et premier Français, juste devant Jules Bianchi (Marussia), qui inscrit les premiers points de sa carrière.

Ce résultat ne va pas apaiser la rivalité entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Au lendemain de l'épisode des qualifications et ce drapeau jaune brandi à cause de Rosberg lors du dernier tour rapide de Hamilton, l'Allemand a maintenu son avantage sur l'Anglais lors de la course. Nettement au-dessus de la concurrence au volant de leur Mercedes, les deux hommes sont promis à une lutte permanente en qualifications, dans les courses et au championnat. A Monaco, malgré la sortie du safety car dans le premier tour (Sergio Perez est parti à la faute à Mirabeau) puis dans le 25e (Adrian Sutil a tapé à la sortie du tunnel), la hiérarchie n'a jamais pu évoluer. A chaque fois, Rosberg a su repartir au bon moment, juste avant la rascasse, pour ne laisser aucune chance à son coéquipier de lui prendre l'aspiration dans la ligne droite des stands. 

Week-end sombre pour Hamilton

Lewis Hamilton, loin d'avoir apprécié la manoeuvre des "qualifs", n'a pas plus goûté d'être rappelé aux stands, lors de la deuxième sortie du safety-car, en même temps que son coéquipier. Cela aurait pu être son unique chance de s'emparer de la place de leader. Et finalement, le Britannique a dû lutter en toute fin de course face aux assauts de Daniel Ricciardo, revenu comme un boulet sur lui. En net recul de performance car gêné par un problème de vision à l'oeil gauche, Hamilton a su conserver l'essentiel, c'est-à-dire sa deuxième place. Mais cette place met un terme à sa série de quatre victoires de rang, et replace son rival en tête du championnat du monde. A 29 ans, Nico Rosberg remporte son deuxième succès de la saison et fait ainsi mieux que son père à Monaco, en s'imposant une deuxième fois. Il reste largement en lice pour le titre de champion du monde. Malgré le retour de Ricciardo en fin de course, les Mercedes sont tellement au-dessus des autres que le titre ne semble pas pouvoir leur échapper.

"Lewis a très bien piloté et il m'a mis la pression de bout en bout", a dit  Rosberg après la course, comme pour faire retomber une pression qui monte avec Hamilton. Lequel a été assez peu bavard en conférence de presse. Les signes de tension palpable, dont parlait Niki Lauda hier à Monaco. 

Nico Rosberg tout sourire à Monaco, à côté de son coéquipier Lewis Hamilton
Nico Rosberg tout sourire à Monaco, à côté de son coéquipier Lewis Hamilton

Pour Sebastian  Vettel, le cauchemar continue. Après un problème de DRS samedi lors des qualifications, le quadruple champion du monde n'a pas pu aller plus loin que le 5e tour, victime d'un problème qui le laissait sans aucune puissance. C'est son deuxième abandon de la saison, et sa 3e place sur la grille n'a donc été qu'un feu de paille. La défense de sa couronne mondiale semble de plus en plus impossible. Mal en point, Romain Grosjean (Lotus) et Jules Bianchi (Marussia) entrent tous deux dans les points en prenant respectivement la 8e et la 9e place au terme d'un Grand Prix où 8 pilotes ont abandonné. Bianchi inscrit ainsi les premiers points de sa carrière en F1.

Classement

1. Nico Rosberg (GER/Mercedes) les 260,520 km en 1 h 49:27.661
2. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 9.200
3. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault) à 9.600
4. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 32.400
5. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 1 tour
6. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) à 1 tour
7. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 1 tour
8. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 1 tour
9. Jules Bianchi (FRA/Marussia-Ferrari) à 1 tour
10. Kevin Magnussen (DEN/McLaren-Mercedes) à 1 tour
11. Marcus Ericsson (SWE/Caterham-Renault) à 1 tour
12. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 1 tour
13. Kamui Kobayashi (JPN/Caterham-Renault) à 1 tour
14. Max Chilton (GBR/Marussia-Ferrari) à 2 tours
   
 Les autres concurrents n'ont pas été classés

Classe​ments des championnats

Pilotes:
    1. Nico Rosberg (GER) 122 pts
    2. Lewis Hamilton (GBR) 118
    3. Fernando Alonso (ESP) 61
    4. Daniel Ricciardo (AUS) 54
    5. Nico Hülkenberg (GER) 47
    6. Sebastian Vettel (GER) 45
    7. Valtteri Bottas (FIN) 34
    8. Jenson Button (GBR) 31
    9. Kevin Magnussen (DEN) 21
    10. Sergio Perez (MEX) 20
    11. Felipe Massa (BRA) 18
    12. Kimi Räikkönen (FIN) 17
    13. Romain Grosjean (FRA) 8
    14. Jean-Eric Vergne (FRA) 4
    15. Daniil Kvyat (RUS) 4
    16. Jules Bianchi (FRA) 2
   
Constructeurs:
    1. Mercedes-AMG 240 pts
    2. Red Bull 99
    3. Ferrari 78
    4. Force India 67
    5. McLaren 52
    6. Williams 52
    7. Toro Rosso 8
    8. Lotus F1 Team 8
    9. Marussia F1 Team 2

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze