Rosberg Abou Dhabi soleil couchant 2014
Nico Rosberg (Mercedes) dans le soleil couchant d'Abou Dhabi | FRANCOIS FLAMAND / DPPI MEDIA

Rosberg- Hamilton, une première ligne de feu

Publié le , modifié le

En concurrence pour le titre mondial de F1, Nico Rosberg et Lewis Hamilton s'élanceront tous les deux de la première ligne du GP d'Abou Dhabi, dernière course de la saison où les points seront doublés. L'Allemand a obtenu la pole position devant son coéquipier chez Mercedes, leader du championnat avec 17 pts d'avance.

Juste un petit grain de sable. Nico Rosberg n'a plus que ça pour perturber la marche vers le titre mondial de Lewis Hamilton. Ce caillou, c'est peut-être la pole position qui va mettre le Britannique dans une situation inconfortable avec une partie de la piste plus sale et deux pilotes Williams agressifs dès le premier virage. Rosberg a rempli son contrat à l'issue de qualifications parfaitement maîtrisée. L'Allemand n'a rien à perdre et semble libéré par cette position d'outsider qui va devoir attaquer coûte que coûte. "La pression, c'est mon seul espoir, surtout si elle provoque une erreur de  Lewis", a réagi Rosberg à chaud.

Mercedes comme McLaren et Williams

Cette 11e pole de la saison pour Rosberg a été conquise avec 386 millièmes d'avance sur Hamilton. C'est la 12e fois cette année que les Flèches d'Argent monopolisent la  première ligne. Elles rejoignent dans les annales de la F1 deux écuries  prestigieuses, McLaren et Williams, qui avaient réalisé cet exploit authentique  dans les années 1980 et 1990. amilton, très concentré, a très peu parlé après cette séance de  qualifications qu'il a un peu ratée. Mais il a quand même lâché une information  en conférence de presse, en quelques mots: "Vous avez raison, ce n'est pas mon  style" d'assurer une 2e place. "On verra demain quel est le plan...", a-t-il  ajouté. Derrière, le Finlandais Valtteri Bottas et le Brésilien Felipe Massa comptent bien tirer profit du combat des chefs pour grapiller un peu plus qu'un simple podium. La 3e ligne est entière Red Bull, Ricciardo devançant à nouveau Vettel.

Grille de ​départ

    1re ligne:
    Nico Rosberg (GER/Mercedes)
    Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)
    2e ligne:
    Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes)
    Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes)
    3e ligne:
    Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault)
    Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)
    4e ligne:
    Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Renault)
    Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes)
    5e ligne:
    Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari)
    Fernando Alonso (ESP/Ferrari)
    6e ligne:
    Kevin Magnussen (DEN/McLaren-Mercedes)
    Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Renault)
    7e ligne:
    Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes)
    Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes)
    8e ligne:
    Adrian Sutil (GER/Sauber-Ferrari)
    Esteban Gutiérrez (MEX/Sauber-Ferrari)
    9e ligne:
    Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Renault)
    Kamui Kobayashi (JPN/Caterham-Renault)
    10e ligne:
    Will Stevens (GBR/Caterham-Renault)
    Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault)
   
Note: Grosjean a écopé de 20 places de pénalité sur la grille pour  changement de moteur et de composants.

Les scenarri ​du titre

Hamilton, qui a déjà gagné dix fois cette saison, sera champion si:
    - Il gagne ou termine 2e.
    - Il termine 3e, 4e ou 5e, mais Rosberg ne gagne pas.
    - Il termine 6e mais Rosberg ne termine pas dans les deux premiers.
    - Il termine 7e ou 8e mais Rosberg ne termine pas sur le podium.
    - Il termine 9e mais Rosberg ne finit pas mieux que 5e.
    - Il termine 10e mais Rosberg ne finit pas mieux que 6e.
    - Il termine devant Rosberg, dans tous les cas de figure.
    - Rosberg abandonne.
   
Rosberg, qui a déjà gagné cinq fois cette saison, sera champion si:
    - Il gagne et Hamilton ne termine pas 2e.
    - Il termine 2e et Hamilton ne finit pas mieux que 6e.
    - Il termine 3e et Hamilton ne finit pas mieux que 7e.
    - Il termine 4e et Hamilton ne finit pas mieux que 9e.
    - Il termine 5e et Hamilton ne finit pas mieux que 10e.
   
Dans tous les cas de figure où il y aurait égalité de points à la fin du GP  d'Abou  Dhabi , Hamilton serait sacré au bénéfice du nombre de victoires cette  saison: il mène 10-5 avant la dernière manche.