Les deux pilotes Mercedes, Lewis Hamilton et Nico Rosberg
Le pilote britannique de l'écurie Mercedes Lewis Hamilton et son coéquipier, l'Allemand Nico Rosberg | AFP - MOHD RASFAN

Rosberg et Hamilton vont s'expliquer à Suzuka

Publié le , modifié le

Les deux pilotes Mercedes à la lutte pour le titre mondial, Nico Rosberg et Lewis Hamilton, s'apprêtent à négocier une fin de semaine peut-être décisive sur le circuit de Suzuka. En cas de succès, Rosberg prendrait un écart conséquent. En revanche, si Hamilton venait à s'imposer les quatre derniers grands prix seraient riches en suspense.

Hormis Ricciardo la semaine dernière en Malaisie et Verstappen au printemps dernier en Espagne, Rosberg  (8 victoires) et Hamilton (6 victoires) se sont partagés les  trophées et, même si l'on se réjouit à l'avance d'un titre de champion du monde déjà promis à l'un ou l'autre des pilotes, cela complique considérablement la gestion de la compétition chez Mercedes. Surtout lorsque l'on sait que le Britannique, en dépit de la discipline d'écurie, n'a pas un caractère de nature à abandonner ses chances. Et jusqu'au bout il entend bien combattre son coéquipier. 

Une semaine après son abandon en Malaisie, à 15 tours de l'arrivée, alors qu'il dominait la course de la tête et des épaules, les explications demandées par Hamilton, à chaud, n'ont toujours pas été données par l'écurie Mercedes-AMG, en route vers un 3e titre mondial d'affilée, pilotes et constructeurs. Dans le communiqué de présentation de cette 17e manche de la saison 2016, Toto Wolff, le Team Principal, admet "qu'il n'y pas d'explication rationnelle" à la casse brutale du moteur d'Hamilton, parti en fumée.

La bonne nouvelle, selon le Directeur technique Paddy Lowe, c'est que "malgré la casse de dimanche, Lewis dispose désormais du même stock de moteurs que Nico (Rosberg) pour les cinq derniers GP,  Donc il ne devrait pas y avoir d'autre impact sur son programme", espère Lowe. Ce qui laisse la place à la course et au talent pur des pilotes s'il n'y a pas d'autres aléas qui viennent perturber les prochains grands prix.

Concernant le bilan comptable, Rosberg compte 23 points d'avance sur Hamilton dans la course au titre mondial, et l'Anglais visera à nouveau à Suzuka, comme à Sepang dimanche dernier, le 50e succès de sa carrière en F1 et/ou son 100e podium. Sur un circuit où il s'est déjà imposé trois fois: en 2007 dans une McLaren, en 2014 et 2015 dans une Flèche d'Argent. Rosberg n'a jamais gagné au Japon, mais il n'avait jamais gagné non plus en Belgique, en Italie et à Singapour, sur les trois circuits où il a raflé en trois semaines les 75 points disponibles. Si l'on rajoute les 15 points de dimanche à Sepang, suite à sa remontée fantastique depuis la 21e place où l'avait plongé son accrochage avec la Ferrari de Sebastian Vettel, c'est lui l'homme en forme du moment. 

Christian Grégoire