Ricciardo red Bull melbourne
Ricciardo (Red Bull) à Melbourne | PAUL CROCK / AFP

Ricciardo disqualifié du GP d'Australie

Publié le , modifié le

Ivre de bonheur après sa deuxième place au GP d'Australie derrière Nico Rosberg, Daniel Ricciardo déchante déjà. Quelques heures après la cérémonie du podium, l'Australien a été disqualifié pour avoir "dépassé la limite de 100 kg de carburant par heure" fixée par le nouveau règlement sportif et technique de la FIA. Red Bull estime lui que la faute provient d'un capteur fourni par la FIA et a décidé de faire appel.

Première course de F1 en 2014 et première polémique. Avec l'apparition du V6 turbo hybride et la limitation de la quantité d'énergie (100 kg par heure), on se doutait que les plaintes et disqualifications allaient arriver. Pas si tôt. Brillant Deuxième à Melbourne, Daniel Ricciardo en est la première victime. Selon les informations fournies par la FIA, aucune contestation n'est possible sur la quantité de carburant embarquée dans la monoplace autrichienne. La Fédération internationale a d'ailleurs diffusé en salle de presse deux pages d'explication technique sur cette décision des commissaires de  course.

Un capteur défaillant ?

Là où la contestation va alimenter les débats, c'est  quand Red Bull avance qu'elle n'a pas cherché à tricher. Le Suisse Sébastien Buemi, pilote de réserve de l'écurie, a expliqué que c'était à cause du "capteur du débimètre de Ricciardo, un instrument  de contrôle fourni par la FIA, qui n'a pas fonctionné". Dans un communiqué diffusé juste après la décision de la FIA, l'écurie  quadruple championne du monde souligne qu'il y a eu des "problèmes" dans le  fonctionnement de cette pièce pendant tout le week-end. Elle avait d'ailleurs été changée samedi sur la voiture de Ricciardo, selon un journaliste  d'Autosport. En attendant un verdict définitif, Kevin Magnussen (2e) et Jenson Button (3e) gagnent une place et offre un podium complet à Mercedes.