Daniel Ricciardo
Le pilote australien Daniel Ricciardo | AFP - PATRICK BAZ

Ricciardo bien déclassé en Australie

Publié le , modifié le

La Cour d'appel de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) a confirmé mardi, dans un communiqué, la disqualification de l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) qui avait terminé 2e du Grand Prix d'Australie de Formule 1 en mars.

Les détails de cette décision par les cinq juges seront communiqués d'ici  la fin de la semaine. Ceux-ci n'ont donc pas suivi les arguments de l'écurie Red Bull Racing, notamment le principal: le débimètre d'essence, fourni par la  FIA à toutes les écuries, pour limiter la puissance des nouveaux moteurs V6  turbo hybrides, était défaillant.

Une audience de plusieurs heures avait eu lieu lundi à Paris, au siège de la FIA, en présence de représentants de plusieurs écuries rivales de Red Bull, dont Mercedes-AMG, McLaren, Williams et Force India, toutes équipées de moteurs allemands, et Lotus, équipée de moteurs Renault comme Red Bull. L'avocat de Mercedes-AMG avait demandé que la sanction de Red Bull soit alourdie et assortie d'un sursis jusqu'à la fin de la saison, pour éviter une  récidive de l'écurie quadruple championne du monde. Son conseil n'a pas été  suivi non plus par les juges de la cour d'appel.

AFP