La RB 10 dévoilée
La Red Bull RB10 dévoilée par Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo à Jerez | AFP - DPA PICTURE ALLIANCE - JENS BUETTNER

Red Bull présente sa RB10

Publié le , modifié le

C'est l'une des monoplaces les plus attendues de l'inter-saison 2013-2014. Quadruple tenant du titre des pilotes avec Sebastian Vettel et des constructeurs, Red Bull a dévoilé sa nouvelle voiture, appelée RB10, sur le circuit de Jerez juste avant d'effectuer des essais. La dernière née d'Adrian Newey a pris en compte la nouvelle réglementation de la F1, avec un moteur désormais V6 hybride de 1.6L.

La nouvelle Ferrari F14-T, dévoilée samedi, affichait un "museau" très incliné vers le bas. La Red Bull RB10 n'apparaît pas avec le même appendice, mais même si les ingénieurs des deux écuries ont clairement fait le choix d'avoir un avant bien incliné, Adrian Newey, lui, n'a pas fait le choix de l'extrême, comme chez la Scuderia. Le museau pique bien vers le bas, mais de manière beaucoup plus fluide, moins accentuée. Il fait d'ailleurs penser à un quille de bateau, une influence pas innocente pour le passionné de bateau qu'est Adrian Newey. "C'était un effort herculéen pour que cette voiture soit prête  aujourd'hui", a dit Christian Horner, le Team Principal de l'écurie  anglo-autrichienne, en fin de matinée dans le paddock du circuit andalou. Les ingénieurs sont d'ailleurs vite repartis au travail après avoir présentée la monoplace, la remettant dans le garage pour poursuivre leur oeuvre.

"L'adaptation de ce  moteur dans le châssis, c'était un challenge énorme pour nos ingénieurs", a  ajouté Horner, pour qui ce changement de règlementation technique est arrivé  "au pire moment pour la F1" et va alourdir les coûts "de 20 à 25%". Le chef de l'écurie championne du monde a aussi reconnu que Red Bull avait  du retard sur Mercedes, "car notre voiture a passé son 'crash test' il y a dix  jours seulement". Il ne reste que "11 jours et demi d'essais", selon Horner, pour vérifier que la voiture est bien née.

Le règne de 4 saisons de l'écurie Red Bull, tant chez les pilotes (Vettel) que chez les constructeurs, font de cette RB10 la machine à battre. Avec les nouvelles réglementations, notamment au niveau des moteurs, les ingénieurs ont pu faire preuve de créativité et d'imagination pour cette nouvelle saison. Adrian Newey, le génial concepteur des précédentes monoplaces autrichiennes, sera-t-il encore le meilleur ingénieur du plateau ?

La nouvelle RB10

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze