Vettel Red Bull sortie stand 032010
Sebastian Vettel (Red Bull) sort de son stand | DR

Red Bull : arrêter de vendanger

Publié le , modifié le

Après une absence en 2009, le GP du Canada signe son retour ce week-end au calendrier de F1. Les Red Bull, invaincues en 7 séances de qualification sont les favorites pour la pole. Pour preuve, le meilleur chrono signé par Vettel lors de la 2e séances d'essais. Mais après les tensions affichées en Turquie, les McLaren, et notamment Jenson Button qui a réalisé le meilleur temps des premiers essais, pourraient en profiter pour briser leur hégémonie.

Qui pour arrêter les Red Bull ?

L'un des grands points d'interrogation du grand prix du Canada sera d'observer l'évolution des rapports entre les deux pilotes Red Bull depuis le grand prix de Turquie. On se souvient qu'il y a deux semaines Sebastian Vettel, alors deuxième de la course derrière son coéquipier, avait tenté un dépassement périlleux poussant les deux hommes à la faute. L'Australien Mark Webber, à qui la victoire tendait les bras, avait terminé troisième tandis que l'Allemand devait abandonner.

Certes, la volonté de Red Bull de ne pas donner de consignes d'équipe est louable pour le spectacle mais Adrian Newey et ses hommes devront se méfier de ne pas semer trop de points en route. D'autant plus que la fiabilité de la RB6 a déjà provoqué de nombreux abandons. Sur les sept poles positions obtenues, seules trois courses ont été remportées par Mark Webber et Sebastian Vettel.

On reconnaitra qu'il n'y a pas encore péril en la demeure. Mark Webber, qui a prolongé son contrat d'une année, est toujours leader du championnat avec 93 points, cinq longueurs devant Jenson Button, et Red Bull n'accuse qu'un point de retard sur McLaren au classement constructeurs. Mais la supériorité des pilotes de Christian Horner est telle que leurs résultats sont loin de refléter la réalité de la course."L'essentiel est qu'ils respectent le fait qu'ils courent pour la même équipe", reconnait-il. Pourvu qu'il soit entendu.

Les hommes à suivre

Derrière le duo Red Bull, plusieurs pilotes tenteront de tirer leur épingle du jeu. Tout d'abord Lewis Hamilton, sur McLaren, qui attend toujours son premier succès cette saison, et qui a toujours affiché son affection pour ce tracé. En 2007 et en 2008, il y avait décroché la pole position et sa première victoire. "J'ai remporté mon premier Grand Prix à Montréal. Je garde de grands souvenirs de ce week-end : la pole position, les interventions de la voiture de sécurité, l'incertitude des derniers tours et enfin le franchissement de la ligne d'arrivée. C'était fantastique."
Autre pilote à surveiller, Michael Schumacher. Le Baron rouge retrouve ses sensations en même temps que sa Mercedes progresse. En Turquie, il avait égalé son meilleur résultat en terminant quatrième. Sur le circuit Gilles Villeneuve, il se souviendra des grandes heures de sa carrière. «J'ai toujours connu de très bons weekend à Montréal et j'aime me rendre en Amérique du Nord, confie le pilote au 91 victoires. Le circuit Gilles Villeneuve privilégie la vitesse de pointe. Nous avons donc travaillé très dur parce que nous savons que nous ne sommes pas au top dans ce domaine.». En 15 courses à Montréal, Michael Schumacher a fini 12 fois à l’une des deux premières places. pourra t-il perpétuer cette tradition ce week-end ?
Malgré la régularité de sa voiture, Robert Kubica sur Renault devra espérer un concours de circonstances favorables pour s'imposer à nouveau, après son succès de 2008 (BMW)

Prost-Senna / Webber-Vettel : destins croisés ?

La rivalité entre Mark Webber et Sebastian Vettel n'est pas sans rappeler la lutte fratricide entre Ayrton Senna et Alain Prost entre 1988 et 1989 chez McLaren. Avec une voiture nettement au-dessus de la concurrence les deux pilotes avaient survolés la compétition, s'adjugeant 15 des 16 courses au programme. Si à l'époque, les passes d'armes entre les deux pilotes garantissaient le spectacle, l'écurie britano-germaine devait gérer leurs très forts caractères. A l'apogée de leur domination, les deux pilotes s'étaient accrochés à Suzuka en 1989, lors de l'ultime course de la saison.

Les horaires :

Vendredi:
10h00 à 11h30 (14h00 à 15h30 GMT): 1re séance d'essais libres
14h00 à 15h30 (18h00 à 19h30 GMT): 2e séance d'essais libres

Samedi:
10h00 à 11h00 (14h00 à 15h00 GMT): 3e séance d'essais libres
13h00 (17h00 GMT): qualifications

Dimanche:
12h00 (16h00 GMT): Grand Prix du Canada

Les dix derniers vainqueurs à Montreal

2008: Robert Kubica (POL/BMW-Sauber)
2007: Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)
2006: Fernando Alonso (ESP/Renault)
2005: Kimi Raikkonen (FIN/McLaren-Mercedes)
2004: Michael Schumacher (GER/Ferrari)
2003: Michael Schumacher (GER/Ferrari)
2002: Michael Schumacher (GER/Ferrari)
2001: Ralf Schumacher (GER/Williams BMW)
2000: Michael Schumacher (GER/Ferrari)
1999: Mika Häkkinen (FIN/McLaren-Mercedes)