Vettel GP Turquie 2010
L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull) | AFP - Dimitar Dilkoff

Qui sera dans le rétro de Vettel ?

Publié le , modifié le

Le titre de Champion du monde étant d'ores et déjà acquis pour Sebastian Vettel, il reste encore quelques enjeux lors du Grand Prix de Corée du Sud, qui se dispute ce week-end. Avec ce Grand Prix, il reste encore quatre courses à disputer (Inde, Abou Dabi et le Brésil) et de nombreux points restent donc à distribuer.

Si dans les faits, Vettel est assuré de triompher cette saison, l'heure n'est pas encore aux célébrations. Et c'est le plus jeune double champion du monde de l'histoire qui sera le premier à dire que la saison n'est pas encore terminée. A l'entendre lorsqu'il a franchi la ligne d'arrivée du GP de Singapour, son titre était certes une grande satisfaction, mais il aurait préféré la victoire... Troisième à Singapour, le pilote allemand sait qu'il a raté l'occasion de battre le record de victoires sur une saison, jusque-là détenu par un certain Michael Schumacher (13 en 2004). Au mieux, il ne peut désormais que l'égaler... Il pourrait en outre battre le record de 14 poles détenu par Nigel Mansell (en 1992), car il en détient pour le moment 12.

Sans doute écœurée, la concurrence espère tout de même grappiller quelques miettes, et notamment les deux places restantes sur le podium. Jenson Button ne lâchera rien, et il l'a encore démontré devant la presse. Confiant en sa monoplace qui ne cesse de progresser, le pilote britannique a encore soif de victoires cette année. "Il reste encore quelques Grands Prix à disputer, et je suis très excité à cette idée", avait-il affirmé après la course de Singapour. Deuxième avec huit points d'avance sur Fernando Alonso et 16 points sur Chris Webber, Button est désormais obsédé par l'idée de terminer sur la deuxième place du podium, et prouver s'il fallait encore le faire, que son titre 2009 n'était pas usurpé.

A Yeongam, un certain Michael Schumacher que l'on avait un peu trop vite enterré aurait à coeur de se faire une place sur un podium. Avec pas moins de 28 points marqués au cours des quatre dernières courses, le septuple champion du monde n'a pas boudé son plaisir lorsqu'il a mené pendant trois tours le dernier Grand Prix. Au volant de sa Mercedes, le doyen de la F1, déjà très performant en Belgique et au Japon, aimerait faire taire définitivement ses détracteurs, alors pourquoi pas dès ce week-end ?

McLaren peut encore y croire. Mais l'affaire est pour le moment mal embarquée... Red Bull a les cartes en main, et sera assurée du titre constructeurs 2011 si elle ne perd pas de point sur McLaren. Alors qu'il reste encore quatre courses, les hommes de Christian Horner comptent en effet 130 points d'avance sur ceux de Martin Whitmarsh. Si Red Bll compte toujours 130 points d'avance après la course de Yeongam, elle sera assurée du doublé, et Mercedes ne pourra que constater sa défaite.

Romain Bonte