Prost ne croit pas à un retour d'un Grand Prix en France

Publié le , modifié le

Alain Prost, en marge du Grand Prix de Monaco, a confié ses inquiétudes quant au retour d'une épreuve de F1 en France: "Je ne suis pas optimiste", a-t-il dit. "Il ne s'agit pas seulement d'un problème d'argent (...) C'est plus qu'avec la victoire de François Hollande à la présidentielle, la décision risque d'être plus compliquée à prendre"