Michael Schumacher
Michael Schumacher, une légende de la F1 | TORU YAMANAKA / AFP

Pronostic vital engagé pour Schumacher

Publié le , modifié le

L'ancien champion allemand de Formule 1 Michael Schumacher est dans un état critique après son accident de ski de ce dimanche. L'état de santé de l'ancien champion du monde s'est dégradé et son pronostic vital est engagé. "Il souffrait d'un traumatisme crânien grave avec coma à son arrivée, qui a nécessité immédiatement une intervention neurochirurgicale", a expliqué le CHU de Grenoble, ajoutant qu'"il reste dans un état critique". Il pourrait y avoir des séquelles au cerveau. Son épouse et deux de ses enfants sont auprès de lui. Un nouveau communiqué sera transmis ce lundi à 11h.

Le communiqué est signé du professeur Chabardes, neurochirurgien, du  Professeur Payen, chef du pôle d'anesthésie-réanimation et du directeur général  adjoint de l'hôpital Marc Penaud. D'abord conduit à l'hôpital de Moutiers (Savoie, est de la France) après  son accident survenu à Méribel, Michael Schumacher avait été transféré au CHU  de Grenoble où il a été admis à 12H40 locale (11h40 GMT), a précisé l'hôpital. L'ancien pilote a fait une chute et a reçu un choc à la tête, alors qu'il  évoluait sur un secteur hors piste en compagnie d'autres personnes. Selon les  médias allemands, il était notamment en compagnie de son fils âgé de 14 ans.

"Tombé sur la tête"

Sabine Kehm, la manager de l'ex-pilote, avait expliqué dans une  déclaration écrite dans l'après-midi à l'agence SID, filiale d'information  sportive de l'AFP en Allemagne, que "Michael est tombé sur la tête au cours  d'un séjour au ski d'ordre privé dans les Alpes françaises. Il portait un  casque et n'était pas seul". Après sa chute, l'ancien pilote a immédiatement été pris en charge par deux  secouristes de la station, puis par des gendarmes de la station de ski voisine  de Courchevel. A l'arrivée des secours, "il était conscient mais un peu agité", avait  précisé le directeur de la station de Méribel, Christophe  Gernigon-Lecomte. Schumacher a été évacué "en moins de dix minutes" à bord d'un hélicoptère  médicalisé des secours aériens français (SAF), avait-il ajouté.

Des soutiens nombreux

En fin d'après-midi, quelques admirateurs du champion sont venus devant  l'entrée des urgences de l'hôpital, coiffés de casquettes aux couleurs de  Ferrari, l'ancienne écurie de l'Allemand. L'ancien pilote français Olivier Panis, qui a côtoyé Schumi sur les  circuits de 1994 à 2004, est lui aussi venu aux nouvelles sur place. Devant les  journalistes, le pilote grenoblois a fait part de son "inquiétude" sur l'état de  santé de son ami. Autre champion de F1, Felipe Massa a fait savoir qu'il "priait" pour son  "frère" et lui a souhaité "un rétablissement rapide". "Je prie pour que Dieu te  protège mon frère! Je te souhaite un prompt rétablissement Michael!", a posté  l'ex-pilote de Ferrari sur son compte twitter. Le champion français Romain Grosjean a écrit sur Twitter que "toutes nos  pensées sont avec Schumi et sa famille" et espéré qu'il allait "vite se rétablir".