Pneus: la FIA demande des changements liés à la sécurité

Publié le , modifié le

La Fédération internationale de l'automobile (FIA), en s'appuyant sur le règlement technique de la Formule 1, a demandé au manufacturier italien Pirelli de limiter au strict nécessaire, "pour raisons de sécurité", les changements qu'il prévoit à partir du GP du Canada, programmé le 9 juin.

Sous la pression de plusieurs écuries dont Red Bull Racing, triple championne du monde en titre, Pirelli avait annoncé la semaine dernière que ses gommes seraient modifiées à partir du GP du Canada, "pour combiner la durabilité des pneus de 2012 avec le niveau de performance des pneus 2013" et diminuer le nombre d'arrêts au stand pendant un GP. Cette annonce avait suscité une violente réaction de Ferrari et Lotus, dont les monoplaces usent moins leurs pneus que les Red Bull, ce qui leur a permis de remporter trois des cinq premières manches de 2013. La FIA, instance sportive suprême de la F1, a donc joué son rôle d'arbitre en limitant les changements qui seront apportés aux gommes italiennes.

Christian Grégoire