Sergio Perez Force India
Sergio Perez (Force India) | AFP

Pérez pénalisé de sept places au GP du Brésil

Publié le , modifié le

Le Mexicain Sergio Pérez (Force India) sera pénalisé de sept places sur la grille de départ du Grand Prix du Brésil de Formule 1 le 9 novembre, à la suite de son accrochage au GP des Etats-Unis dimanche.

"Le pilote (Pérez) ne pouvait pas raisonnablement imaginer qu'il allait  pouvoir terminer sa manoeuvre", a expliqué lundi la direction de course au  sujet de ce passage en force qui a provoqué deux abandons, gâché la course de  Räikkönen et provoqué la seule sortie de la voiture de sécurité, du 2e au 4e  tour. La course a repris au 5e tour et a été remportée par Lewis Hamilton  (Mercedes). Pérez s'est accroché dès le 1er tour avec la Sauber d'Adrian Sutil, parti  9e sur la grille, parce qu'il a été "gêné" par la Ferrari de Kimi Räikkönen au  moment où il freinait pour attaquer Sutil.

"J'ai tenté de passer Adrian au virage 15 quand il a laissé la porte  ouverte, donc j'ai plongé à l'intérieur, puis Adrian a commencé à fermer la  porte et j'ai dû freiner plus tard que lui. En faisant cela, je n'ai pas pu  éviter le contact avec Kimi, ce qui a aussi provoqué mon accrochage avec  Adrian. Je ne m'attendais pas à ce que Kimi se trouve là", a expliqué Pérez  après la course. Devant de nombreux spectateurs mexicains venus le soutenir, la course de  Pérez s'est donc arrêtée au 2e tour, l'avant de sa Force India étant totalement  arraché. Celle de Sutil aussi, alors que Sauber, la première équipe de Pérez en  F1 (2011-2012), espérait marquer ses premiers points de la saison.

Les commissaires ont aussi retiré deux points à Pérez sur sa licence de  pilote. Un autre pilote a été pénalisé dimanche, mais de cinq secondes  seulement, pour un passage en force: le Français Jean-Eric Vergne (Toro Rosso),  qui a doublé les deux Lotus d'un seul coup, au 50e des 56 tours, à l'intérieur  du premier virage.

AFP