Sergio Pérez sur McLaren
Sergio Pérez au volant de la McLaren | AFP - JOSEP LAGO

Pérez fait frémir le chrono à Barcelone

Publié le , modifié le

Pour la 2e journée des essais de F1 à Barcelone, le meilleur temps est passé pour la première fois sous la minute vingt-deux. Débauché de Sauber pour succéder à Lewis Hamilton, le Mexicain Sergio Pérez est le seul à être passé sous cette barre au volant de sa McLaren, pour finir en 1'21"848, et devancer le triple champion du monde, Sebastian Vettel (Red Bull) en 1'22"197, Kimi Raikkonen (Lotus-Renault) et Lewis Hamilton (Mercedes).

Hier, Nico Rosberg avait devancé trois champions du monde sur la piste barcelonaise. Aujourd'hui, Sergio Pérez en a ajouté un quatrième. Le Mexicain a en effet devancé une brochette royale formée par Sebastien Vettel, rejeté à 3 dixièmes, Kimi Raikkonen, renvoyé à plus de 8 dixièmes, Lewis Hamilton, l'homme qu'il a remplacé dans le baquet de la McLaren (à 9 dixièmes) et Fernando Alonso qui se trouve à 1"4 du meilleur temps.

Mais au-delà des temps, le pilote de 23 ans a aussi beaucoup roulé, puisqu'il a parcouru 97 tours dans cette journée (35 le matin, 62 l'après-midi), seuls Lewis Hamilton (Mercedes) avec 121 tours et Charles Pic (Caterham-Renault) avec 102 tours, faisaint plus. Avec tous ces kilomètres accumulés (il avait effectué 77 tours hier), Pérez emmagasine des informations au volant de sa nouvelle monoplace, et il hausse le ton puisqu'il passe d'un meilleur temps en 1'24"124 mardi à 1'21"848 ce jour. C'était "une journée extrêmement productive", a commenté l'écurie McLaren  au sujet des 97 tours bouclés par le jeune "Checo", soit plus de 450 km  consacrés d'abord, le matin, à donner des informations cruciales aux  ingénieurs, notamment aérodynamiques, sur l'écart, ou pas, entre les essais en  soufflerie et les résultats concrets sur la piste du circuit catalan. L'après-midi a été consacré à des relais plus longs, pour permettre à  Pérez, dont c'était le deuxième jour de roulage consécutif à Montmelo, de  "mieux comprendre les méthodes et les systèmes qui seront utilisés pendant un  week-end de course, y compris au niveau des commandes dans le cockpit et de la  compréhension des messages de course". Il passera le volant à Jenson Button demain, tout comme Vettel à Mark Webber chez Red-Bull.

Kimi Raikkonen, déjà auteur du 2e meilleur temps mardi, a cette fois réalisé la 3e performance du jour, avec un handicap majeur: il n'a pu boucler que quatre tours dans la matinée, aucun n'étant chronométré, à cause d'un changement de la boîte de vitesse de sa Lotus E21. Le Finlandais ne roulera pas demain, le baquet étant pris par Romain Grosjean. Les prévisions météo ne sont pas bonnes pour la fin de semaine, ce qui  pourrait bousculer un peu les programmes de travail.

Les temps de la 2e journée

1. Sergio Pérez (MEX/McLaren-Mercedes)            1:21.848 
2. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)        1:22.197
3. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault)             1:22.697
4. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)                  1:22.726   
5. Fernando Alonso (ESP/Ferrari)                  1:23.247    
6. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Renault)         1:23.561     
7. Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari)      1:23.718      
8. Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes)       1:23.971      
9. Nico Hülkenberg (GER/Sauber-Ferrari)           1:24.205       
10. Max Chilton (GBR/Marussia-Cosworth)            1:25.115     
11. Charles Pic (FRA/Caterham-Renault)             1:26.243