Fernando Alonso 2013
Fernando Alonso (Ferrari) | MARWAN NAAMANI - AFP

Pas de pénalité pour Alonso

Publié le , modifié le

L'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) a conservé sa 5e place au Grand Prix d'Abou Dhabi de Formule 1, la direction de course ayant décidé, plus de deux heures après l'arrivée, de ne pas donner suite à un passage hors-piste lors de sa sortie des stands, au 45e tour.

Alonso avait pourtant failli percuter le Français Jean-Éric Vergne (Toro  Rosso) en ressortant des stands au 45e tour, sans prendre la moindre précaution  par peur de perdre sa 5e place. "La voiture N.3 (celle d'Alonso) a bien quitté la piste au 3e virage, mais  son pilote n'avait pas le choix", ont jugé les commissaires de course, pour qui  la voiture de Vergne "était en fin de relais, avec des pneus usés, et engagée  sur sa trajectoire", quand la voiture d'Alonso est ressortie des stands "en  étant nettement plus rapide, avec ses pneus tendres". "C'était un incident de course et s'il (Alonso) n'était pas sorti de la  piste, comme il l'a fait, nous aurions eu un gros accident", a expliqué Vergne  après l'arrivée.

"Ça allait très vite et il (Alonso) a fait ce qu'il fallait.  Je ne l'ai pas vu arriver sur ma gauche, je ne pouvais pas le voir, et je  croyais même qu'il était devant moi", a ajouté Vergne, pour qui "les  commissaires ont pris la bonne décision" en ne pénalisant pas Alonso. Après cet incident, Alonso a terminé en trombe cette course finalement  remportée par Sebastian Vettel (Red Bull), comme les six manches précédentes de  la saison 2013. Alonso a aussi signé le meilleur tour en course, au 55e et  dernier tour. Après un dernier changement de pneus, trop tardif, Vergne a  terminé 17e de cette course, et très déçu.

AFP