GP d'Autriche Mercedes Rosberg 062014
Nouvelle victoire de Nico Rosberg (Mercedes) sur le GP d'Autriche | AFP - Hoch Zwei

Nico Rosberg triomphe en Autriche

Publié le , modifié le

L'Allemand Nico Rosberg a remporté dimanche le Grand Prix d'Autriche de F1 sur le Red Bull Ring à Spielberg, devant son coéquipier britannique Lewis Hamilton, pour le sixième doublé en huit courses pour l'écurie Mercedes. Le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) complète le podium, son premier podium de sa jeune carrière. Rosberg profite de sa troisième victoire de la saison (la sixième de sa carrière) pour creuser l'écart sur Hamilton au championnat du monde des pilotes, avec désormais 29 points d'avance.

Sept monoplaces à moteur Mercedes se sont classées dans le Top 9, à commencer par les Williams de Felipe Massa (4e) et Bottas, parties sur la première ligne, pour compléter la démonstration de la marque à l'étoile. Victorieux au Canada, l'Australien Daniel Ricciardo a sauvé l'honneur de Red Bull Racing, qui jouait à domicile, en prenant les quatre points de la 8e place. Son coéquipier Sebastian Vettel, quadruple champion du monde en titre, a abandonné prématurément, en raison d'un problème mécanique.

Départ canon pour Hamilton

Placées sur la première ligne, les Williams du Brésilien Felipe Massa et du Finlandais Valtteri Bottas ont résisté pendant une quinzaine de tours, alors que Bottas avait répondu à la première attaque de Rosberg dans le premier virage. Après le premier passage au stand, Rosberg avait déjà dépassé les deux Williams, alors que Hamilton, auteur d'un départ exceptionnel, passant de la 9e à la 4e place en un seul tour, était coincé derrière Bottas, mais avait repris Massa.

Il ne restait alors plus que le Mexicain Sergio Pérez (Force India) devant, malgré sa 16e place sur la grille à cause d'une pénalité de 5 places pour conduite dangereuse au Canada. Sa stratégie prévoyait un premier passage bien plus tardif par les stands, grâce à ses pneus tendres, et elle a parfaitement fonctionné. Rosberg est parvenu à dépasser le Mexicain au 27e tour, alors que Hamilton et Massa ont mis quelques virages de plus. A partir de là, le quatuor le plus rapide du week-end autrichien s'est livré une bataille sans merci, reléguant le reste du peloton à plus de 10 secondes. Massa a été le premier à décrocher, puis, logiquement, Bottas.

Rosberg tient jusqu'au bout   

Lors du deuxième passage aux stands, Hamilton est passé devant le dernier obstacle entre lui et son rival sur la piste, deuxième et bien décidé à participer à une nouvelle passe d'armes avec Rosberg. A moins de 20 tours de l'arrivée, les mécaniciens d'Hamilton lui ont indiqué que l'état de ses pneus était meilleur que ceux de Rosberg, et qu'il pouvait envisager de le dépasser avant la fin de la course. Mais le pilote de Wiesbaden a réussi à garder Hamilton à distance raisonnable (entre une et deux secondes) jusqu'à quatre tours de l'arrivée, quand le duel s'est intensifié avec un Hamilton plus proche. L'Allemand a presque réduit à néant ses efforts dans le dernier tour, à cause d'un blocage des freins à quelques mètres du drapeau à damiers. Mais Hamilton n'en a pas profité et a dû se contenter de la 2e place.

Rosberg: "Pas une course facile"

"Ce n'était pas une course facile. Les Williams étaient très rapides en ligne droite, donc c'était difficile de lutter avec elles, y compris au départ, mais j'avais une voiture assez rapide. J'ai été capable de le battre grâce à la stratégie. Faire 1 et 2 pour l'écurie, c'est vraiment très bien. Je suis content qu'on l'ait fait après la course difficile au Canada", explique Rosberg. "Le but du week-end était de creuser l'écart et c'est réalisé. Honnêtement, oui tout s'est déroulé exactement comme on l'avait prévu", conclut le pilote allemand. 

Pas de Français dans les points

Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) a abandonné, pour la 5e fois en 8 courses, alors que Romain Grosjean (Lotus), parti des stands, et Jules Bianchi (Marussia), parti 19e, ont terminé respectivement 14e et 15e.

Classement de la course:

1. Nico Rosberg (GER/Mercedes), les 71 tours en 1 h 27:54.976
2. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 1.932
3. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 8.172
4. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 17.358
5. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 18.553
6. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 28.546
7. Kevin Magnussen (DEN/McLaren-Mercedes) à 32.031
8. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault) à 43.522
9. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 44.137
10. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 47.777
11. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) à 50.966
12. Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Renault) à 1 tour
13. Adrian Sutil (GER/Sauber-Ferrari) à 1 tour
14. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 1 tour
15. Jules Bianchi (FRA/Marussia-Ferrari) à 2 tours
16. Kamui Kobayashi (JPN/Caterham-Renault) à 2 tours
17. Max Chilton (GBR/Marussia-Ferrari) à 2 tours
 18. Marcus Ericsson (SWE/Caterham-Renault) à 2 tours
19. Esteban Gutiérrez (MEX/Sauber-Ferrari) à 2 tours

Classements des Championnats du Monde:

Pilotes:
1. Nico Rosberg (GER) 165 pts
2. Lewis Hamilton (GBR) 136
3. Daniel Ricciardo (AUS) 83
4. Fernando Alonso (ESP) 79
5. Sebastian Vettel (GER) 60
6. Nico Hülkenberg (GER) 59
7. Valtteri Bottas (FIN) 55
8. Jenson Button (GBR) 43
9. Felipe Massa (BRA) 30
10. Kevin Magnussen (DEN) 29
11. Sergio Perez (MEX) 28
12. Kimi Räikkönen (FIN) 19
13. Romain Grosjean (FRA) 8
14. Jean-Eric Vergne (FRA) 8
15. Daniil Kvyat (RUS) 4
16. Jules Bianchi (FRA) 2
   
Constructeurs:
1. Mercedes-AMG 301 pts
2. Red Bull 143
3. Ferrari 98
4. Force India 87
5. Williams 85
6. McLaren 72
7. Toro Rosso 12
8. Lotus 8
9. Marussia 2

Gilles Gaillard