Nico Rosberg et Lewis Hamilton
Nico Rosberg et Lewis Hamilton, les deux grands rivaux | AFP - JOSEP LAGO

Nico Rosberg pour la défense de son royaume de Monaco

Publié le , modifié le

Vainqueur des trois dernières éditions du Grand Prix de Monaco, Nico Rosberg (Mercedes) aspire à réaliser la passe de quatre, ce week-end. Il veut surtout reprendre sa marche en avant, lui qui avait remporté les quatre premières courses de la saison avant d'être accroché par son coéquipier Lewis Hamilton à Barcelone. Max Verstappen (Red Bull) en avait profité pour devenir le plus jeune pilote à gagner une course de F1. Dans la Principauté, les trois hommes seront encore en première ligne.

Dans le rétro

Nico Rosberg, Lewis Hamilton et Max Verstappen. Petit flash-back. Ces trois pilotes ont été les grands acteurs du Grand Prix de Barcelone, voici quinze jours. Les deux pilotes Mercedes l'ont été pour s'être accrochés dans le 1er tour, alors qu'ils semblaient encore une fois au-dessus de la concurrence apr-s avoir trusté la 1re ligne aux essais. Le pilote néerlandais l'était avant le départ pour s'être installé dans le baquet de la Red Bull (à la place de Kvyat) dans la semaine, et il était encore davantage sur le devant de la scène après avoir raflé la victoire, devenant le plus jeune pilote de l'Histoire à finir 1er d'une course de F1.

Si l'on revient encore plus en arrière, voici un an, ce sont les trois mêmes hommes qui ont bouleversé la fin du Grand Prix de Monaco 2015. Le jeune Néerlandais, parti à la faute dans Sainte-Dévote, avait provoqué la sortie de la voiture de neutralisation, au 64e des 78 tours. Alors leader, Lewis Hamilton, à la demande de son stand, avait effectué un deuxième changement de pneus, laissant les commandes à son coéquipier Rosberg, resté en piste. C'est ainsi que l'Allemand avait conservé la première place, pour rafler une troisième victoire consécutive à Monaco.

Barcelone vraiment oublié ?

Ce week-end, tous les projecteurs seront encore braqués sur eux. D'abord pour voir si les pilotes des Flèches d'argent ont bien enterré la hache de guerre et qu'ils ne vont pas encore commettre d'erreurs, la moindre étant fatal sur ce circuit urbain. "Le véritable test est la façon dont on se relève quand on prend un coup", estime le Britannique. "Il est temps de passer à autre chose", a aussi jugé l'Allemand. Personne n'a été déclaré coupable, aucune consigne d'équipe n'est donnée, bref, Mercedes n'a pas voulu donner plus d'importance à l'accrochage. Mais Toto Wolff, le patron de l'écurie, a rappelé: "Barcelone a vraiment été dur à avaler. Les pilotes savent comment nous fonctionnons. L'équipe a la responsabilité de leur donner les meilleures voitures possibles, et ils ont la responsabilité d'en tirer le meilleur, et de les amener à l'arrivée. Les torts sont partagés, on en a parlé, c'est la course. On perd ensemble et on passe à autre chose".

Ensuite, pour savoir si Lewis Hamilton est capable de réaliser une 53e pole-position, susceptible de le mettre sur le chemin d'une première victoire en grand Prix cette année, ce qui serait sa première depuis son succès aux Etats-Unis en octobre 2015. Pour le triple champion du monde, huit courses sans victoire, c'est une éternité. D'autant plus que son coéquipier, hormis à Barcelone, a tout gagné. Mais Monaco ne s'est offert à lui qu'une seule fois, en 2008. Et sur les 8 dernières années, il n'a fini que deux fois devant son rival: en 2008 pour sa victoire (abandon de Rosberg) et en 2010 où il finit 5e juste devant Rosberg 6e.

Red Bull et Ferrari, la guerre des outsiders​

Et enfin, après avoir remporté sa première course pour ses premiers pas dans la Red Bull, Max Verstappen sera soucieux de confirmer tout son talent. A 18 ans et 227 jours, il avait bien profité des circonstances de course pour être couronné à Barcelone, et ainsi battre le record détenu par un certain Sebastian Vettel. En ayant devancé les Ferrari aux essais comme sur la piste, les Red Bull, victorieuses de Monaco de 2010 à 2012 avant la prise de pouvoir de Rosberg, sont-elles de retour au plus haut niveau ? Sur le circuit si particulier de la Principauté, elles passeront, elles-aussi, un test.

Et Ferrari ? Très attendues à Barcelone, les monoplaces au Cheval cabré se sont contentées des 2e et 3e place, ce qui permet tout de même à Kimi Raikkonen d'être le dauphin de Rosberg au championnat. Sans victoire depuis le Grand Prix de Malaisie en mars 2015, sans succès à Monaco depuis le sacre de Michael Schumacher en 2001, la Scuderia est toujours en quête de rédemption et d'une dixième victoire sur ce circuit. Et Mercedes garde un oeil sur cette bataille, à laquelle il pourrait bien être confrontée: "On a vu que nos rivaux avaient fait des pas en avant. Ce sera une bagarre encore plus acharnée que prévu. Red Bull a gagné à Barcelone après s'être battu contre Ferrari, ça veut dire qu'on est attaqués sur deux fronts. On ne peut pas se permettre de lâcher prise, donc on doit rester unis, forts, et prendre une belle revanche ce week-end", a averti Wolff.

.
.

Classement des pil​otes

1. Nico Rosberg (GER) 100 pts
2. Kimi Räikkönen (FIN) 61
3. Lewis Hamilton (GBR) 57
4. Sebastian Vettel (GER) 48
5. Daniel Ricciardo (AUS) 48
6. Max Verstappen (NED) 38
7. Felipe Massa (BRA) 36
8. Valtteri Bottas (FIN) 29
9. Daniil Kvyat (RUS) 22
10. Romain Grosjean (FRA) 22
11. Carlos Sainz Jr (ESP) 12
12. Fernando Alonso (ESP) 8
13. Sergio Pérez (MEX) 8
14. Kevin Magnussen (DEN) 6
15. Nico Hülkenberg (GER) 6
16. Jenson Button (GBR) 3
17. Stoffel Vandoorne (BEL) 1

Classement des con​structeurs:

1. Mercedes-AMG 157 pts
2. Ferrari 109
3. Red Bull 94
4. Williams 65
5. Toro Rosso 26
6. Haas 22
7. Force India 14
8. McLaren-Honda 12
9. Renault 6