Le premier virage du Grand Prix de Bahreïn
Le premier virage du Grand Prix de Bahreïn a été le tournant de la course, avec Rosberg (Mercedes) devant Hamilton (Mercedes) qui va être éperonné par Bottas (Williams) | AFP - MOHAMMED AL-SHAIKH

Nico Rosberg double la mise en remportant le GP de Bahreïn

Publié le , modifié le

Comme en Australie pour l'ouverture de la saison, Nico Rosberg (Mercedes) est sorti vainqueur du Grand Prix de Bahreïn de F1, en s'étant élancé de la 2e place. Il devance Raikkonen (Ferrari) et Hamilton (Mercedes). Comme en Australie, Lewis Hamilton n'a pas profité de sa pole-position. Le triple champion du monde, moins bien parti que l'Allemand, a été éperonné au premier virage par Bottas (Williams). Sebastian Vettel (Ferrari), 3e sur la grille, a cassé son moteur lors du tour de chauffe. Belle 5e place de Romain Grosjean (Haas).

Un moins bon départ, une petite ouverture laissée à l'intérieur du premier virage et un Valtteri Bottas bien présomptueux qui se jette dans ce petit espace. Voilà comment Lewis Hamilton a perdu l'avantage de sa pole-position au Grand Prix de Bahreïn. Voilà comment le triple champion du monde a laissé l'opportunité à son coéquipier Nico Rosberg de remporter sa deuxième course de la saison, lors de cette deuxième épreuve. Et il n'a pas raté l'occasion en dominant de bout en bout la course. L'Allemand reste même dans une impressionnante dynamique, puisqu'il a remporté les cinq derniers Grands Prix, à cheval sur les deux saisons (Mexique, Brésil, Abou Dhabi, Australie, Bahreïn). Ils ne sont que 8 à avoir remporté cinq victoires de rang dans l'histoire de la F1. Et avec ce 16e succès en carrière, Rosberg s'invite dans cette élite.

"C'était un week-end fantastique pour moi. Je suis très heureux", a réagi le vice-champion du monde sur le podium. Il a terminé avec dix secondes d'avance sur Räikkönen, qui n'a jamais pu l'attaquer à la régulière pendant les 57 tours de course. Cinq victoires consécutives, il ne veut pas s'y arrêter. "Je ne pense pas du tout à ces choses-là, je prends ça course par course", a ajouté le fils du Finlandais Keke Rosberg, le champion du monde de 1982. Grand amateur de football, il espère imiter cette année le club de Leicester, leader inattendu du championnat d'Angleterre.

Vettel arrêté dans le tour de chauffe

Dauphin de Lewis Hamilton ces deux dernières saisons, Nico Rosberg se place encore une fois comme le principal rival de son coéquipier pour le titre mondial des pilotes. Bien sûr, lors de cette épreuve, il a parfaitement profité des mésaventures du Britannique, mais aussi de la casse du moteur de Sebastian Vettel lors du tour de chauffe. L'Allemand, auteur du 3e temps lors des qualifications, pouvait nourrir de belles ambitions, mais ses espoirs ont été douchés avant même de terminer le tour de chauffe. C'est un gros coup dur pour la Scuderia, à peine compensée par la deuxième place de Kimi Raikkonen.

Romain Grosjean décroche encore de précieux points pour son écurie Haas, nouvelle venue en F1, en s'emparant de la 5e place à l'arrivée au prix d'une belle tactique de course. "C'est le rêve américain, c'est incroyable", a dit Grosjean, ravi. "Déjà, la 9e place en qualifications c'était extra. Et là 5e en course ! J'ai pu attaquer, On a eu bonne stratégie, les bons pneus. Ça a plus de saveur qu'à Melbourne, c'est le week-end parfait", a ajouté le Genevois de naissance.

Classem​ent

1. Nico Rosberg (GER/Mercedes), les 308,238 km en 1 h 33:34.696
2. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 10.282
3. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 30.148
4. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) à 1:02.494
5. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1:18.299
6. Max Verstappen (NED/Toro Rosso-Ferrari) à 1:20.929
7. Daniil Kvyat (RUS/Red Bull-TAG Heuer) à 1 tour
8. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes) à 1 tour
9. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 1 tour
10. Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Honda) à 1 tour
11. Kevin Magnussen (DEN/Renault) à 1 tour
12. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) à 1 tour
13. Pascal Wehrlein (GER/Manor-Mercedes) à 1 tour
14. Felipe Nasr (BRA/Sauber-Ferrari) à 1 tour
15. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 1 tour
16. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 1 tour
17. Rio Haryanto (INA/Manor-Mercedes) à 1 tour

Meilleur tour en course: Nico Rosberg (GER/Mercedes), 1:34.482 au 41e tour (moyenne: 206,211 km/h)

Abandons:
Sebastian Vettel (GER/Ferrari): problème moteur, tour de formation
Jolyon Palmer (GBR/Renault): problème hydraulique, 1er tour
Jenson Button (GBR/McLaren-Honda): problème mécanique, 7e tour
Esteban Gutierrez (MEX/Haas-Ferrari): problème mécanique, 10e tour
Carlos Sainz Jr (ESP/Toro Rosso-Ferrari): problème mécanique, 30e tour

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze