Nico Rosberg domine les débats en Allemagne

Nico Rosberg domine les débats en Allemagne

Publié le , modifié le

Nico Rosberg a remporté le Grand Prix d'Allemagne, qui se disputait ce dimanche sur le circuit d'Hockenheim. Il s'agit de la quatrième victoire de l'Allemand cette saison. Bottas termine deuxième devant Hamilton pourtant parti en 20e position. La course a été marquée par de nombreux incidents de course, dont un tonneau de Felipe Massa sans conséquence pour le pilote brésilien. Au général, Rosberg compte à présent 14 points d'avance sur Hamilton, qui a donc eu le mérite de sauver les meubles.

Cette dixième manche de la saison aurait pu débuter par un drame. Alors que Nico Rosberg s'élançait en pole devant Valtreri Bottas et Felipe Massa, ce dernier était accroché par Kevin Magnussen dès le premier virage. La Williams du Brésilien se retournait sur la piste et l'on craignait le pire pour Massa qui s'en sortait indemne. Une fois la voiture de sécurité garée, la course repartait de plus belle au quatrième tour. 

La monoplace de Massa se retourne
La monoplace de Massa se retourne

Rosberg menait toujours la danse, pendant que Lewis Hamilton –parti de la 20e place- commençait une fantastique remontée. Le Britannique s'accrochait même légèrement avec Sutil, sans conséquence. Au même moment, Kimi Raïkkkönen, Fernando Alonso et Sebastian Vettel jouaient des coudes. Les premiers changements de pneumatiques s'opéraient et Hamilton se retrouvait déjà sixième au 14e tour. 

Grosjean jette l'éponge

Deux tours plus loin, ses pneus tendres lui permettaient de grignoter encore quelques places. Romain Grosjean peinait quant à lui et tardait à rentrer aux stands jusqu'au 25e tour. Mais trois tours plus tard, le Français allait jeter l'éponge en raison d'un problème de moteur. Hamilton quant à lui poursuivait sont petit bonhomme de chemin et s'était décidé à effectuer son premier arrêt, pour repartir en huitième position. 

Lewis Hamilton pied au plancher
Lewis Hamilton pied au plancher

Auteur d'un début de course maîtrisé, Rosberg comptait 15'' d'avance sur Bottas et 32'' sur Hamilton à mi-parcours. Alors que les averses de pluie annoncée n'étaient toujours pas présentes, la plupart des pilotes continuaient en pneus tendres. Au 49e tour, Hamilton parvenait à franchir Alonso pour s'emparer de la troisième place. Peu après, Sutil partait en tête à queue et il fallait attendre deux tours –sans l'intervention de la voiture de sécurité- pour voir des commissaires parvenir à déplacer la Sauber restée en plein milieu de la piste…

Après le jeu des derniers changements de roues, le podium restait figé. Rosberg savourait son quatrième succès de la saison devant Bottas et Hamilton, qui aura gagné 17 places lors de ce Grand Prix spectaculaire. Au général, Rosberg compte à présent 14 points d'avance sur Hamilton.

Romain Bonte