Le pilote allemand Nico Rosberg
Le pilote allemand Nico Rosberg | AFP - HOCH ZWEI

Nico Rosberg actionnaire de la Formule E

Publié le , modifié le

Retraité depuis décembre 2016, l'ex-champion du Monde de Formule 1 Nico Rosberg a décidé d'investir dans le championnat de Formule Electrique (Formule E). Selon les promoteurs de la discipline, Rosberg est devenu "actionnaire sur le long terme". Cependant, le montant de cet investissement n'a pas été précisé.

Nico Rosberg, champion du monde de Formule 1 en 2016, est devenu "investisseur et actionnaire sur le long terme" du championnat de Formule Electrique, ont indiqué mardi les promoteurs de cette discipline.

"Depuis ma retraite, je m'intéresse beaucoup au secteur de l'e-mobilité", explique Nico Rosberg, cité dans un communiqué. "J'ai pris la décision d'investir dans la Formule E parce que je crois que cela a un impact positif tant sur le sport automobile que sur le monde entier, en assurant la promotion de l'utilisation des véhicules électriques et la mobilité durable", a résumé le fils de Keke Rosberg.

"Il est un incroyable ambassadeur pour le sport automobile mondial et un champion, c'est donc une autre reconnaissance fantastique pour le Championnat FIA de Formula E de voir Nico nous rejoindre en tant qu'investisseur et actionnaire", souligne de son côté Alejandro Agag, le patron de la discipline créée en 2014.

L'Allemand va par ailleurs effectuer avant l'ePrix de Berlin, le 19 mai prochain, une démonstration au volant de la monoplace électrique à l'autonomie doublée qui disputera la prochaine saison du Championnat FIA de Formule E. Celle-ci, baptisée Gen2, a été dévoilée le 6 mars lors du salon de l'automobile de Genève, et il s'agira sur le circuit de l'aéroport de Tempelhof de la première démonstration de ses capacités devant un public.

AFP